Lozère : trois ans après la crise, la commune de Marvejols tente de sortir la tête de l'eau

La commune de Marvejols en Lozère - Juin 2018 / © France 3 Occitanie
La commune de Marvejols en Lozère - Juin 2018 / © France 3 Occitanie

En 2015, la commune de Mavejols en Lozère est déclarée en faillite avec une dette de 13 millions d'euros. Depuis trois ans, les habitants et la municipalité se retroussent les manches afin de sortir de la crise. 

Par E.E / France 3 Occitanie

Des pots de peinture, quelques fleurs et surtout de l'huile de coude. Les habitants de Marvejols en Lozère sont motivés à ne pas laisser leur commune se délabrer.

Depuis 2015, ce village de 5 000 habitants est en crise, avec une dette de 13 millions d'euros à rembourser. La commune échappe de justesse à la mise sous tutelle, mais les coups durs s'enchaînent.

Il faut attendre novembre 2015 pour que la situation s'apaise avec la mise en place d'une nouvelle équipe municipale. Objectif : faire des efforts drastiques sur les dépenses.

4 millions d'euros déjà remboursés


Après une première augmentation d’impôts de 15 %, les Marvejolais subissent une hausse annuelle de 2 % par an. Mais les efforts payent : déjà 4 millions d'euros remboursés.

Ceux qui ont eu le plus à souffrir des restrictions, c’est le monde associatif


"En ce qui concerne la population, les réactions ont été relativement positives puisqu’ils avaient intégré la situation difficile. Ceux qui ont eu le plus à souffrir des restrictions, c’est le monde associatif", confie le maire de Marvejols, Marcel Merle.

Trois ans après la crise, la commune tente désormais de rouvrir certaines de ses structures. La commune lance prudemment quelques projets d’investissement comme la réfection de la place principale.

En attendant, ses habitants travaillent sans relâche au renouveau de leur commune, afin de tourner cette page sombre de leur histoire.

Lozère : trois ans après la crise, la commune de Marvejols tente de sortir la tête de l'eau
En 2015, la commune de Mavejols en Lozère est déclarée en faillite avec une dette de 13 millions d'euros. Depuis trois ans, les habitants et la municipalité se retroussent les manches afin de sortir de la crise.  - France 3 Occitanie - Ophélie Le Piver et Yannick Le Teurnier

 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus