PHOTOS. Colère des agriculteurs : blocage de l'autoroute A75 à Marvejols, la Lozère rejoint la mobilisation

La FNSEA et les Jeunes Agriculteurs de Lozère appellent à une mobilisation sur l'A75, ce mercredi à partir de 11h. Dans les deux sens, la circulation ne sera pas bloquée mais ralentie : les automobilistes seront dirigés vers la sortie nord de Marvejols, où ils seront informés des raisons de la colère des agriculteurs avant de reprendre la route.

Attention, si vous prévoyez d'emprunter l'A75 : les blocages routiers démarrent ce mercredi 24 janvier, en Lozère.

Les deux sens de circulation entravés

Les branches départementales de la FNSEA et des Jeunes Agriculteurs appellent les exploitants en colère à se réunir sur l'Autoroute 75, entre Le Buisson et Marvejols, pour entraver les deux sens de circulation.

Les véhicules ne seront pas bloqués mais plutôt déviés provisoirement vers la sortie nord de Marvejols.

Contre le classement des terres en prairies sensibles

Des tracts seront alors distribués aux automobilistes afin de sensibilier le plus grand nombre aux raisons de la colère des agriculteurs. Mais les conducteurs seront rapidement libérés pour reprendre la route, assure le président de la FDSEA Jean-Marc Maurin.


Les syndicats locaux relaieront évidemment les mots d'ordre nationaux de cette mobilisation. Depuis une semaine, des agriculteurs de tout le pays protestent contre la hausse du coût des charges, de trop faibles revenus, des normes européennes trop restrictives et le manque d'écoute des instances décisionnelles.

En Lozère, les exploitants sont plus particulièrement mis en difficulté par le nouveau classement des certaines terres en prairies sensibles depuis 2023, précise Jean-Marc Maurin.

Autant de terres qu'il n'est donc plus possible de labourer. Une mesure censée favoriser la biodiversité mais réduire, dans le même temps, la productivité et donc les revenus des exploitants.

Autres blocages en Occitanie

Dans la région Occitanie, de nombreux axes de circulation sont également bloqués par les agriculteurs. La carte ci-dessous permet de visualiser le principaux lieux affectés.

Après le drame de Pamiers, mardi 23 janvier, et le décès d'une agricultrice et de sa fille, le barrage de la N20, dans l'Ariège a été levé par les manifestants.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité