Colère des agriculteurs : l'autoroute A7 bloquée, sortie obligatoire à Remoulins et entrée interdite à Roquemaure dans le Gard sur l'A9

Depuis 6h ce mercredi matin, l'autoroute A7 est totalement fermée à la circulation entre Avignon (Vaucluse) et Lyon (Rhône), en raison de la présence d'agriculteurs qui manifestent leur colère. Résultat : de gros bouchons en amont, à hauteur de la bretelle du Pontet. Vinci Autoroutes recommande d'anticiper ces difficultés. Sur l'A9, la sortie est obligatoire à Remoulins et l'entrée interdite à Roquemaure dans le Gard.

Sur la radio du concessionnaire Vinci Autoroutes, l'animateur n'en revient toujours pas : depuis la décision des autorités de fermer l'A7 dans les deux sens entre Avignon dans le Vaucluse et Chanas (Isère), au sud de Lyon. Depuis 6 heures ce matin, "l'A7 est déserte sur des dizaines et des dizaines de kilomètres". Une mesure exceptionnelle prise en raison des blocages mis en place par les agriculteurs en colère.

Sortie obligatoire et entrée interdite

Sur 200 kilomètres, on ne circule plus. Pour les usagers venant du sud-est, la sortie est obligatoire à hauteur d'Avignon-Le Pontet et pour ceux venant d'Occitanie via l'autoroute A9, il est impératif de quitter le réseau "à Remoulins dans le Gard", comme l'indique le fil X (ex-Twitter) de Vinci Autoroutes. Au-delà, l'A9 est fermée pour tous les véhicules. Dans le sens nord/sud, l'entrée est également interdite à Roquemaure, toujours dans le Gard.

Bonne nouvelle : le réseau secondaire n'est pas saturé une fois passée la barrière de péage de Remoulins.

Routes secondaires saturées

Au Pontet, en revanche, on relevait à 9 heures 4 kilomètres de bouchons en amont de la bretelle et plus d'une heure pour franchir la barrière de sortie. Au-delà, les routes secondaires restent saturées, mais de toute façon, aucun autre choix n'est possible : des plots de chantier ont été installés pour contraindre les automobilistes à quitter le réseau autoroutier.

Dans ces conditions, il est recommandé de reporter tout déplacement non indispensable et de privilégier le télétravail. Sur le réseau social X, les gendarmes du Vaucluse font un point de situation, précisant que "l'A7 et l'A9 sont inaccessibles dans le sens sud/nord à partir de Remoulins, Avignon nord, Orange sud, Orange centre et Bollène."

Fermeture préventive

Cette décision de fermeture de cet axe majeur de la traversée de la vallée du Rhône a été prise "préventivement" selon Vinci Autoroutes, qui a anticipé l'arrivée des manifestants. Car la veille, la présence des agriculteurs en colère avait généré de grosses perturbations, piégeant 1500 véhicules bloqués pendant 10 heures.

Dans l'autre sens nord/sud, des agriculteurs occupent aussi les voies ce matin. Conséquence, ce tronçon de l'A7 est également fermé entre Chanas (Isère) et Bollène (Vaucluse). Ce matin sur X, la préfecture du Gard relaie l'info trafic, en précisant que ces fermetures intervenaient aussi "en lien avec une manifestation dans le Vaucluse".

La FNSEA, principal syndicat agricole, annonce la multiplication des opérations de blocage d'ici la fin de la semaine dans tout l'Hexagone. Ce matin, l'A61 en provenance de Narbonne (Aude) est, elle aussi, coupée au sud et en direction de Toulouse, à hauteur de l'échangeur de Villefranche-de-Lauragais, où l'entrée est impossible et la sortie, obligatoire.

Autres blocages en Occitanie

Dans la région Occitanie, de nombreux axes de circulation sont également bloqués par les agriculteurs. La carte ci-dessous permet de visualiser le principaux lieux affectés.

Après le drame de Pamiers, mardi 23 janvier, et le décès d'une agricultrice et de sa fille, le barrage de la N20, dans l'Ariège a été levé par les manifestants.