Meurtre de Kevin Sellier en Ariège : le “duo diabolique” jugé en appel à partir de lundi

Cindy Pereira et sa victime Kevin Sellier.
Cindy Pereira et sa victime Kevin Sellier.

En 2016, Cindy Pereira et Joan Gamiochipi avaient été condamnés par la cour d'assises de l'Ariège à 25 ans de prison pour l'assassinat de Kevin Sellier. Les deux accusés ont fait appel. Ils seront jugés en appel par la cour d'assises de Toulouse, à partir de lundi 13 novembre 2017. 

Par Marie Martin

Qui a tué Kevin Sellier, en mars 2012, à Goullier, en Ariège ?
Encore une fois, la justice va devoir répondre à cette question et déterminer qui, de Cindy Pereira ou de Joan Gamiochipi, a porté les coups de couteaux fatals au jeune homme de 19 ans. 

Kevin Sellier a disparu en mars 2012. Deux mois plus tard, un promeneur découvre son cadavre dans une forêt de Vicdessos. Le corps, partiellement calciné, est dissimulé sous des branchages. L'autopsie révèle qu'il a succombé à plusieurs coups de couteau. Ses dents ont été brisées. Kevin est identifié grâce à l'ADN.

Très vite, l'enquête marque un tournant et en juillet 2012, Cindy Pereira est interpellée. Cette étudiante à Pamiers ne nie pas les faits. Elle s'accuse même du crime et indique que son ami d'enfance, Joan Gamiochipi, l'a simplement aidée à cacher le corps.
Son mobile ? Une vengeance, car Kevin Sellier aurait abusé d'elle pendant son sommeil, quelques jours avant les faits. 

Mais à l'ouverture du procès en 2016, coup de théâtre. Cindy change de version et accuse pour la première fois son ami du crime. Elle justifie son silence par la peur des représailles, Joan Gamiochipi l'ayant, selon elle, menacée de s'ne prendre à sa famille.
Le jeune homme, qui comparaît libre puisque poursuivi pour complicité, est abasourdi.

Et la thèse d'un crime commis à deux fait son chemin. La faible constitution physique de la jeune fille pèse également dans les débats. A-t-elle pu commettre seule l'irréparable ?

Qualifié de "duo diabolique", Cindy Pereira et Joan Gamiochipi sont condamnés par la cour d'assises de l'Ariège à 25 ans de réclusion criminelle pour assassinat et atteinte à l'intégrité d'un cadavre. 
Tous deux ont appel de cette décision.

Lundi 13 novembre 2017 s'ouvre le procès en appel des deux jeunes gens. Nul doute que Cindy Pereira et Joan Gamiochipi vont continuer à se renvoyer la responsabilité de ce crime odieux. 

Voir le rappel des faits par Pierjean Frison, de France 3 Occitanie : 

Retour sur le meurtre de Kévin Sellier

 

Sur le même sujet

Montpellier : le Camion du coeur, plus qu'un repas, un réconfort

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne