De lourds dégâts dans les vergers des Pyrénées-Orientales après l’orage de grêle

Les conséquences risquent d’être importantes : une centaine d’arboriculteurs ont subi l’orage de grêle qui a frappé la commune de Bouleternère dans les Pyrénées-Orientales.

Un violent orage de grêle s’est abattu vendredi soir sur le secteur de Bouleternère, dans les Pyrénées-Orientales.

Au lendemain de cette terrible intempérie, l’arboriculteur Alain Margalet a constaté, dépité, les dégâts occasionnés à son verger bio de nectarines blanches en compagnie du président de la chambre d'agriculture des Pyrénées Orientales.

Reportage de Xavier Armengaud et Philippe Georget.

Armengaud X./Georget P.

Le département avait été classé en alerte jaune orages. Pourtant le pire n'a pu être évité en raison de la violence de l'orage.

Entre Bouleternère, Vinça et Espira de Conflent, ce sont 100 à 120 arboriculteurs qui ont été durement frappés la nuit dernière. La grêle étant un risque assurable, ils ne peuvent pas prétendre à une indemnisation pour calamités agricoles. Mais comme Alain Margalet, beaucoup n'étaient pas assurés, faute de moyens...