Pyrénées-Orientales : du café et du thé poussent à Saint-Cyprien

Publié le
Écrit par Bérénice Del Tatto
Rémi Guyonnet dans sa serre pyrénéenne de plantations de thé.
Rémi Guyonnet dans sa serre pyrénéenne de plantations de thé. © Gorrand Barbara

A Saint-Cyprien, depuis quelques mois, la serre photovoltaïque de la start-up Acapella abrite des plants de thé et de café. Une expérimentation pour la recherche, qui devrait aboutir à la sélection de variétés biologiques made in France.

Sous les imposantes serres de Rémi Guyonnet, ne poussent ni légumes, ni rosiers. Bien que cela ressemble à une plantation de camélias, ce sont en fait des plants de thé et de café qui grandissent sous la serre de la start-up Acapella.

Ce n'est pas pour leurs fleurs ou leurs étamines que Rémi, chef de la culture, veille avec fierté sur ces rangées d'arbustes : "Ce sont des camellias sinensis, plus communément appelés... du thé".

Thé ou café ?

Les clients n'auront à priori pas à choisir. Des milliers de plants de cafés de toutes origines poussent aussi à Saint-Cyprien. La serre photovoltaïque se substitue alors aux terres asiatiques ou africaines où sont cultivés habituellement le café et le thé.

Une première expérimentation in vivo à laquelle se consacre Rémi Guyonnet, bien décidé à dépasser les obstacles pour trouver la ou les variétés capables de s'épanouir localement : "Le thé ou le café sont des cultures d'ombrage, donc finalement les conditions climatiques de la France ne sont pas vraiment ce qu'il leur faut. Ici, sous serre, on essaye de contrôler un maximum de paramètres. Il y a tout à découvrir que ce soit au niveau de l'irrigation, de la fertilisation...".

Derrière cette idée insolite, on retrouve Jean-Marc Sanchez, fils de viticulteur catalan, ingénieur agronome, propriétaire de deux coffee shops à Toulouse, passé maître dans l'art de la caféologie.

Devant l'impossibilité d'aller contrôler les plantations de ses fournisseurs durant la pandémie, il s'est dit qu'il y avait peut-être une piste à creuser.

Le fait de pouvoir planter, c'est un pari fou et on s'est dit pourquoi pas. On appelle des gens que l'on connait dans le domaine agricole, des instituts techniques... Le pari est lancé et on attend résultat !

Jean-Marc Sanchez, ingénieur agronome à l'origine du projet

Pour déguster la première tasse de thé 100% catalan, il faudra attendre mars 2022.

L'initiative est en lice pour le prix Alfred Sauvy. Ce prix est décerné dans les Pyrénées-Orientales à un projet d'activité nouvelle et originale. La jeune entreprise lauréate se voit alors aidée financièrement par le département. Le prix sera décerné en janvier prochain parmi les 15 concurrents.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.