Sécheresse : il utilisait un gros aimant pour cacher sa consommation d'eau et remplir sa piscine en pleine période de restrictions

Un habitant de la région de Barcelone devrait être sanctionné pour avoir rempli sa piscine illégalement alors que des restrictions d'eau sont en cours à cause de la sécheresse. Circonstance aggravante, il utilisait un "gros aimant" pour masquer sa consommation.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Alors que la sécheresse est devenue une préoccupation de premier plan en Espagne, comme dans le sud de la France, la presse espagnole relate une tentative de fraude aux restrictions d'eau actuellement en cours. Un habitant de la région de Barcelone a été dénoncé pour avoir rempli sa piscine illégalement.

Les faits se sont déroulés à Santa Cristina d'Aro, dans la province de Barcelone. Un habitant a contacté la police pour dénoncer son voisin qui remplissait sa piscine, alors que l'état d'urgence sécheresse a été déclenché en Catalogne. Parmi les restrictions en vigueur, depuis début février, le remplissage des piscines privées est désormais interdit en utilisant de l'eau potable. L'arrosage des pelouses, jardins et parcs est également impossible et la consommation par habitant est même désormais limitée à 200 litres par jour et par habitant. Plus insolite, les joueurs de foot du club de Girone, sont quant à eux privés de douche les jours d'entraînement.

Tromper le compteur grâce à un gros aimant

Malgré ces interdictions, l'habitant dénoncé par son voisin avait tout de même entrepris de remplir sa piscine. Circonstance aggravante : lorsqu'ils sont arrivés chez lui, la police a constaté qu'il avait placé un "gros aimant" sous le compteur d'eau. Le champ magnétique de l'aimant permettrait de "tromper le compteur", en ralentissant notamment le défilement des chiffres de la consommation selon le site d'information catalan 3Cat.

Selon le gestionnaire local de l'eau, si les fraudes ont toujours existé, elles sont encore plus nombreuses depuis la mise en place des restrictions. Le fraudeur pourrait être poursuivi en justice.