Cet article date de plus de 5 ans

S'il est élu à la tête de la FFR, Bernard Laporte pourrait ne pas garder Guy Novès

Selon Midi-Olympique, qui rapporte les propos de proches de Bernard Laporte, le Tarnais, candidat à la présidence de la FFR, n'est pas sûr de garder Guy Novès au poste de sélectionneur du XV de France s'il est élu. 

Bernard Laporte
Bernard Laporte © AFP
Le Gaillacois Bernard Laporte, candidat à la présidence de la Fédération Française de Rugby (FFR), pourrait ne pas conserver la Toulousain Guy Novès au poste de sélectionneur du XV de France, s'il gagne cette élection, selon des propos de ses proches rapportés par Midi Olympique de ce lundi. 

Guy Novès ne prendra la suite de Philippe Saint-André que le 1er novembre prochain, mais déjà sa nomination semble ne pas faire l'unanimité parmi les candidats à la présidence de la FFR, notamment Bernard Laporte, avec qui ses rapports sont tendus. Les élections à la FFR doivent se dérouler fin 2016.

Selon Midi-Olympique, Bernard Laporte, qui a été lui-même sélectionneur national, reproche à Guy Novès, ex-manager général du Stade Toulousain, de ne jamais avoir fait le jeu du XV de France, au profit de son club. Elu fin 2016, toujours selon des proches qui ont gardé l'anonymat, Bernard Laporte pourrait ne pas garder Guy Novès aux commandes du XV de France.

Guy Novès doit récupérer dans deux semaines un XV de France "mâché" par la déroute subie face aux All Blacks, en quart de finale de la Coupe du Monde. Le voilà maintenant quasiment menacé par l'un des favoris de la course à la présidence de la FFR. On a connu des prises de fonctions plus sereines. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rugby sport