Montauban : La CGT réclame à la mairie les clefs de la Maison du Peuple

Ce matin à 9h30, les syndicalistes n'avaient toujours pas accès aux locaux de la Maison du peuple, malgré la décision de justice. / © France 3 Occitanie
Ce matin à 9h30, les syndicalistes n'avaient toujours pas accès aux locaux de la Maison du peuple, malgré la décision de justice. / © France 3 Occitanie

La CGT continue son bras de fer avec la mairie de Montauban. Elle réclame les clefs des locaux syndicaux, la Maison du Peuple. Il s'agit pour le syndicat de faire respecter le jugement du tribunal administratif de Toulouse qui a ordonné la restitution du local.

Par Juliette Meurin

La CGT de Montauban réclame les clefs de la Maison du Peuple.


Le syndicat occupe des locaux dans ce bâtiment depuis plus de 70 ans. Après une occupation illégale par des migrants la mairie de Montauban a fait changer les serrures.
 


Un jugement, deux interprétations

L'union départementale de la CGT du Tarn-et-Garonne avait donc saisi le tribunal administratif de Toulouse.
En attendant un jugement sur le fond, le juge des référés a ordonné le 28 mai à la mairie de Montauban de restituer le local et de rétablir la CGT "dans les droits dont elle bénéficait antérieurement".

Mais la mairie s'est en partie exécutée, elle a décidé de garder les clefs et d'ouvrir les portes au syndicat à des heures bien pécises : entre 9 heures et 12 heures et entre 14 heures et 18 heures.

Pas question pour la CGT de se contenter d'horaires d'ouverture : "Brigitte Barèges arrange le jugement à sa sauce" s'agace Lina de Santi. 
La secrétaire générale de la CGT  explique que le travail avec les salariés se fait souvent en dehors des heures de bureau, quand les gens qui travaillent sont disponibles.

La CGT a donc déposé un nouveau référé devant le tribunal administratif de Toulouse pour réclamer cette fois l'application de la première ordonnance du tribunal.

Sur le même sujet

Au lycée de Lattes, Jacques Chirac entre dans l'Histoire

Les + Lus