Autoroute Toulouse-Castres: nouvelle action en pleine nuit d'Extinction Rébellion contre la construction de l'A69

Dans la nuit du 9 au 10 mars, huit militants d’Extinction Rébellion ont mené une action près de Teulat (Tarn) pour protester contre le projet de l’A69. Ils sont formels, ils poursuivront ce genre d'opérations jusqu'à ce que le projet cesse.

Le feu vert a été donne par les Préfets du Tarn et de Haute-Garonne au chantier de l'A69 Toulouse-Castres. Mais le collectif Extinction Rébellion, en opposition au projet, compte bien mener des actions pour que l'avancée des travaux cesse. 

Contre le projet de l'A69

Si le chantier a débuté après des mois de luttes, entre Castres (Tarn) et Verfei (Haute-Garonne)l, lundi 6 mars, les opposants au projet n'ont pas mis longtemps à se manifester. Dans la nuit du 9 au 10 mars, près de Teulat (Tarn), huit activistes d’Extinction Rébellion ont mené une nouvelle action pour protester contre le projet de l’A69. 

Toujours dans le but d'empêcher la poursuite des travaux, ou en tout cas de les ralentir, ils ont modifié les tags sur les arbres à abattre, pour brouiller les pistes des bûcherons. Ils ont également planté des clous dans d’autres arbres afin d'empêcher que les tronçonneuses électriques ne passent. Néanmoins, afin d'assurer la sécurité du personnel en charge du chantier, des pancartes ont été affichées afin que personne ne se blesse. 

Des actions jusqu'à ce que les travaux s'arrêtent

Si cette action est illégale, sous quatre chefs d’accusations possibles, comme la violation d’une propriété privée, Camille, militante d'Extinction Rébellion, est très claire : "il y aura des actions menées jusqu’à ce que le projet cesse". D'ailleurs, cette action intervient le lendemain d'une première manifestation des activistes.

En effet, mercredi 8 mars déjà, une dizaine d'activistes étaient présents sur le chantier. Deux d'entre eux s'étaient même harnachés en haut d'un cèdre, au milieu des engins, entre Teulat et Puylaurens. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité