Coronavirus : la foire Biocybèle annulée dans le Tarn, les organisateurs appellent au soutien des producteurs

L’une des plus importante foire biologique de la région devait se tenir les 31 mai et 1et juin prochains à Graulhet dans le Tarn. Les organisateurs ont préféré l’annuler compte tenu de l’épidémie de coronavirus mais mettent tout en oeuvre pour soutenir les producteurs
 

Des dizaines de bénévoles y travaillaient depuis plus de 6 mois. Près de 200 exposants, producteurs, artisans étaient attendus à Graulhet. Mais la 38ème édition de Biocybèle n’aura pas lieu.
Dans un communiqué Nature et Progrès Tarn, organisateur de l’événement, explique avoir fait ce choix car " il ressort qu’une manifestation de cette importance ne pourra pas être autorisée à ces dates, même sous forme réduite." 

Les producteurs de plants de légumes particulièrement impactés


Chaque année près de 15 000 visiteurs viennent y acheter leurs plants de légumes, leurs vêtements en coton biologique, assister à des conférences ou applaudir des artistes lors des concerts programmés en plein air. L’annulation de cette foire, une de plus, aura essentiellement un impact pour les cultivateurs de plants potagers. Car "cette période est cruciale pour eux", précisent les organisateurs et « souvent ils ne vendent que grâce à ces évènements. Ils n’ont pas de fichier clients. »

Pour les habitués de Biocybèle une solution existe pour retrouver leurs producteurs. Nature et Progrès Tarn a mis en ligne exceptionnellement sur son site internet  toutes les informations utiles: les modes de vente mis en place par les producteurs (vente à la ferme, drive, livraison, AMAP) en y ajoutant toutes leurs coordonnées. 

Système D pour une agricultrice de Castres

 
Rose-Marie Cornella utilise tous les moyens de communication pour vendre ses plants de légumes après l'annulation des foires
Rose-Marie Cornella utilise tous les moyens de communication pour vendre ses plants de légumes après l'annulation des foires © Le bon coin


Rose-Marie Cornella est productrice de plants de légumes. Pour l’instant, elle a perdu 6 jours de foire, dont Biocybèle. « C’est beaucoup, alors on cherche des solutions. On fait dans le système D », raconte l’agricultrice installée à Castres. « On vient de trouver un local à Lavaur mis à disposition par une association, on distibue des flyers et on a même passé une annonce sur le bon coin ! » Pas question de baisser les bras pour Rose-Marie Cornella qui reste optimiste.

Les organisateurs de biocybèle, eux, espèrent organiser un autre événement dès que la situation sanitaire le permettra.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture bio agriculture économie agro-alimentaire foires fêtes locales événements sorties et loisirs coronavirus/covid-19 santé société