Disparition d'Amandine Estrabaud : le suspect se serait de nouveau confié à des codétenus

© MaxPPP
© MaxPPP

Selon nos informations, deux nouveaux détenus auraient recueilli les aveux circonstanciés du principal suspect dans la disparition de la jeune femme en 2013 dans le Tarn. Incarcéré à la prison de Seysses, Guerric Jehanno leur aurait avoué le viol et le meurtre d'une ''fille de son village''.

Par J.V

L'étau se resserre autour de Guerric Jehanno, le principal suspect dans la disparition d'Amandine Estrabaud. L'ancien maçon, incarcéré depuis avril 2016 pour meurtre et viol, serait une nouvelle fois passé aux aveux devant deux codétenus. Selon une source proche du dossier, ces derniers auraient été entendus par le juge d'instruction il y a quelques semaines et auraient déclaré avoir recueilli des aveux circonstanciés de Guerric Jehanno. L'homme aurait dit "avoir violé et tué une fille de son village".

Ce n'est pas la première fois que des détenus disent avoir recueilli des aveux du principal suspect. Déjà en juin 2016, Guerric Jehanno se serait confessé à un camarade de cellule, lui racontant avec force détails tout le mal fait à Amandine.

Pourtant, l'homme clame son innocence. La Cour d'Appel de Toulouse étudiait ce mardi, l'appel que Guerric Jehanno avait formulé sur un énième rejet de demande de remise en liberté. Ni lui, ni son avocat Maître Cohen n'étaient présents à l'audience.

De nouvelles fouilles en cours dans le Tarn


Depuis sa disparition en juin 2013, le corps d'Amandine Estrabaud n'a jamais été retrouvée.
Des fouilles sont actuellement en cours dans le secteur de Roquecourbe dans le Tarn. 

Confrontation entre la mère du suspect et la mère de la disparue

Selon l'avocat des parents d'Amandine, Maître Pierre Debuisson, la mère de la disparue et la mère du suspect seront confrontées ce vendredi dans le bureau du juge d'instruction à Toulouse. 
''J'ai obtenu une confrontation entre ces deux personnes pour que la mère de Guerric Jehanno s'explique sur le revirement  global de ses précédentes déclarations." En effet, peu de temps après la disparition d'Amandine, la mère de Guerric Jehanno aurait fait part de ses doutes sur sa culpabilité à la mère d'Amandine. Son fils aurait changé de comportement. Il se serait, subitement, mis à consommer des antidépresseurs, à être nerveux. Mais depuis l'incarcération de Guerric Jehanno, sa mère revient sur ses dires. 
''On peut comprendre qu'une mère cherche à défendre son fils même quand elle sait que c'est un meurtrier. Mais nous devons la mettre en face de ses contradictions car s'il y a  complicité de Mme Jehanno, elle devra en répondre devant la justice. Elle ne peut pas confier ses doutes sur la culpabilité de son fils à Mme Sire (la maman d'Amandine) et ensuite nous dire le contraire" ajoute Maître Debuisson.

''Il y a beaucoup d'éléments pour le renvoyer devant les Assises"


La décision sur l'appel du rejet de la demande de remise en liberté a été mis en délibéré à ce vendredi.
L'avocat des parents d'Amandine reste confiant. Selon lui, le principal suspect restera en prison. ''Il est évident qu'il y a suffisamment d'éléments pour qu'il soit renvoyé devant la Cour d'Assises."  




Sur le même sujet

Une start-up de Montpellier propose des locations d'appartements entre sportifs

Les + Lus