Nouveaux incendies dans le Tarn : sept hectares de forêt déjà détruits près de Labastide-Rouairoux

Comme lundi dernier, pratiquement au même endroit, un incendie a démarré ce mercredi matin en bord de route sur la départementale 64. Des avions canadairs de marseille sont venus renforcer quatre groupes d'intervention tarnais. Le feu est contenu mais pas encore circonscrit.

Près de 90 pompiers ont été engagés
Près de 90 pompiers ont été engagés © SDIS 81
Un feu qui part du bord de la route
Le feu a pris vers 7h, ce mercredi matin, au bord de la départementale 64, près de Labastide-Rouairoux dans le Tarn à quelques centaines de mètres de la zone qui avait connu un autre sinistre lundi dernier.
Les flammes ont rapidement atteint la végétation et se sont propagées dans les bois environnants.
La sécheresse qui sévit actuellement dans le Tarn n'a fait qu'aggraver le sinistre.

Déjà 7 hectares...
Selon le CODIS 81, à 16h ce mercredi, les flammes avaient déjà parcouru sept hectares de forêt. Les pompiers ont attaqué le feu par le flanc l'empêchant de se propager de l'autre côté du vallon.
Pour l'instant, le feu est "contenu" après l'intervention de deux avions canadairs et les efforts conjugués de 20 engins anti-feux et de 90 pompiers sur place.
Actuellement, est mis en place une organisation de rotation afin de remplacer les hommes qui luttent depuis ce matin 7h. 
Les pompiers craignent le pic de vent vers 18h, un vent qui pourrait ensuite s'affaiblir. Cet affaiblissement conjugué avec la baisse des températures pourraient permettre aux personnels de secours de se rendre maître du feu dans la soirée.

Cause toujours inconnue mais suspecte
Pour l'instant, les gendarmes n'ont fait aucune déclaration quant à l'origine de ces incendies à répétition.
Certes, la sécheresse favorise les incendies mais celui-là a pris à quelques mètres du précédent mais pas sur les lieux mêmes du précédent. ce ne sont pas des braises qui auraient occasionné la reprise.
Par ailleurs dans les deux cas, le feu a pris au bord de la route. Assez d'éléments pour envisager peut-être des origines de ces sinistres qui ne seraient pas qu'accidentelles. Une enquête est ouverte.

Par ailleurs, l'incendie de Valdurenque qui avait démarré mardi, toujours dans le Tarn, est, quant à lui, considéré comme maîtrisé. Opération terminée.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter