Rugby/Top 14 : Les Castrais restent aux avant-postes

Les Castrais, champions de France en titre qui restaient sur une défaite frustrante à Toulon, ont rapidement pris la mesure de Grenoble et se sont offert une victoire bonifiée (29-13) à domicile samedi 15 septembre lors de la 4ème journée du championnat.
 

Cinq minutes auront suffi à Castres pour prendre les choses en mains, après un bon début des Grenoblois qui se créaient deux petites occasions sans mettre véritablement en danger le CO. 
    
Sur leur première incursion aux abords de la ligne du FCG, les tenants du titre, après avoir fixé la défense à gauche, concrétisaient à droite avec un surnombre en bout de ligne et l'essai pour le talonneur Marc-Antoine Rallier (7).
    
Les Castrais tombaient cependant dans des approximations et Gaëtan Germain réduisait par deux fois la marque alors que son équipe contenait les rares lancements de jeu des Tarnais qui bafouillaient leur rugby. A l'instar de cette action où Julien Dumora et David Smith combinaient mal alors que l'essai semblait acquis. 
    
Le CO dominait mais manquait de réalisme et d'efficacité, avec des Grenoblois vaillants en défense. 
Mais les promus finissaient par céder sur un nouveau coup de butoir, un maul et Alex Tulou qui aplatissait (37, 15-6). Les Castrais enfonçaient le clou, toujours avec leur pack, suite à une pénaltouche avec Rallier qui inscrivait un deuxième essai personnel (22-6 à la pause).
    
Si Grenoble connaissait une bonne période au début du second acte, cela restait improductif et ce sont les Castrais et leur jeu de passe (Dumora, Smith, Combezou puis Tulou) qui salaient l'addition avec un quatrième essai.
    
A l'heure de jeu, les Grenoblois étaient enfin récompensés du travail de sape de leurs avants aux abords de l'en-but: Ali Oz s'extirpait pour l'unique essai
isérois (63, 29-13). Le CO réussissait à préserver son bonus offensif et signait une nouvelle victoire à domicile, autrement plus aisée que celle arrachée contreLyon (19-16).
    
Reste que les Castrais reconnaissaient avoir souffert à l'issue de la rencontre. "On se doutait bien que ça ne serait pas facile avec des Grenoblois qui n'avaient rien à perdre", a ainsi déclaré Christophe Samson, le deuxième ligne de Castres. "Ils ont fait le job. Nous, on n'a pas attaqué aussi fort que l'on voulait, mais bon, il y a les cinq points au bout après une partie compliquée".
  
 "Un match laborieux", confirmait Frédéric Charrier, l'entraîneur des trois-quarts de Castres. "(Ce n'est) pas celui que l'on voulait faire après celui qui avait déjà été compliqué à domicile face à Lyon (...) Le contenu n'est pas bon, mais le résultat est là avec les cinq points. On va s'en satisfaire."
  
 "C'est dommage" a pour sa part déclaré le 3è ligne de Grenoble, Steeve Blanc-Mappaz, qui disputait son premier match avec les pros. "On a fait des petites erreurs alors que l'on n'était pas mal. On ne voulait pas prendre 50 points et c'est ce que l'on a réussi".
 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité