Tarn : une invasion d'insectes non identifiés pertube le quotidien des habitants d'un quartier de Graulhet

© Julie Ceselvio
© Julie Ceselvio

Des millions d'insectes ont envahi quelques maisons d'un quartier de Graulhet. Depuis le vendredi 2 août, les habitants doivent se cloîtrer. l'envahisseur grouille sur les murs, les sols, et dans les jardins. Une invasion pour l'instant localisée et mystérieuse, mais pénible pour les riverains.  

Par Corinne Lebrave

La situation devient stressante et invivable pour les résidents du chemin de Saint-hilaire dans la périphérie de Graulhet. Depuis 5 jours, impossible pour eux de rester dans leurs jardins ou d'ouvrir les fenêtres de leurs maisons. 
Des millions d'insectes, pour l'instant non-identifiés, ont envahi leurs murs et leurs terrasses, certains en trouvent même à l'intérieur de leurs maisons. 

Les habitations concernées sont situées près de champs de maïs et dans un secteur entouré de nature à proximité du Dadou, une rivière. 

C'est la première fois que les résidents subissent cette nuisance, et c'est la première fois qu'ils voient ces insectes noirs et bruns. Des insectes qui sont présents le jour, mais pas la nuit, et qui les obligent à vivre confinés. 

Impossible également de traiter leurs maisons de façon individuelle : il y en a tellement qu'il est vain de tenter de s'en débarrasser. 
 
© Julie Ceselvio
© Julie Ceselvio


Les riverains ont demandé aux services techniques de la mairie d'intervenir, mais cette invasion reste un mystère, il n'y a que ce chemin et les maisons riveraines qui sont infestées.

Les techniciens pensent identifier une punaise velue, mais ils avouent également n'avoir jamais vu ces insectes auparavant. Une solution est à létude pour venir à bout de l'envahisseur.
 

Sur le même sujet

Les + Lus