Tirs non maîtrisés et balles perdues dans une maison et sur une voiture, 2 accidents de chasse inquiétants dans le Tarn

Info France 3 Occitanie. La frayeur pour des riverains de 2 villages du Tarn ce week-end, avec deux accidents de chasse et des balles perdues qui auraient pu faire des victimes. Les balles tirées par des chasseurs se sont retrouvées dans le mur d'une maison et dans le siège passager d'une voiture. 

Illustration chasse
Illustration chasse © MaxPPP

Ce sont malheureusement des accidents qui se répètent et qui inquiètent aussi bien les riverains que les forces de l'ordre. Deux accidents de chasse ont été signalés coup sur coup dans le département du Tarn ce week-end. Heureusement sans faire de victimes. Mais le pire a vraiment été évité.

Samedi, dans le Sidobre, sur le site de Crémaussel à Lacrouzette vers 16 h, un chasseur en action de chasse lors d'une battue tire une balle qui vient se figer dans la portière d'une voiture coté conducteur. Le projectile traverse la porte et termine sa course dans le siège passager avant. Une procédure judiciaire a été ouverte, avec rétention administrative du permis de chasser. Une enquête en flagrance pour mise en danger de la vie d'autrui est en cours.  Le chasseur, 57 ans, qui est toujours en garde à vue à Castres, aurait tiré "droit" au beau milieu d'une route. Il était armé d'un fusil de chasse et de munitions de type cartouches Brenneke.

Au moment des faits, le propriétaire de la voiture lui se promenait en forêt avec sa famille, son épouse et sa fille de 12 ans. La chasse n'était semble t'il pas signalée. Joint au téléphone, il nous explique n'avoir vu aucun panneau la signalant, contrairement à d'habitude. Sa voiture était garée sur un parking randonneur du Sidobre avec plein d'autres véhicules. De nombreuses familles se promenaient à ce moment-là.

L'impact de balle dans la voiture mesure 2 centimètres de diamètre
L'impact de balle dans la voiture mesure 2 centimètres de diamètre © Gendarmerie du Tarn

La famille a pris des photos, la voiture est en cours d'expertise, et une plainte est déposée. Une famille qui a encore du mal à réaliser.

Si nous avions été dans la voiture, je n'étais plus là ! La balle a transpercé la portière de mon côté et a traversé l'habitacle ! Ça aurait pu être dramatique !

Le propriétaire de la voiture

Joint ce lundi midi, le procureur de Castres, Chérif Chabbi, confirme nos informations. Il nous a indiqué qu'il a d'ailleurs rencontré le 21 décembre 2020 à Albi, le président de la fédération de chasse du Tarn et le secrétaire général. Ils ont ensemble évoqué les manquements aux règles de sécurité dans le cadre d'une action de chasse. Ils vont travailler ensemble à l'élaboration d'une convention justement sur la sécurité à la chasse. Un problème que le procureur de Castres veut prendre "à bras-le-corps". 

La balle tirée perfore la baie vitrée à Saint-Grégoire

Et le lendemain, dimanche, à Saint-Grégoire, vers 11 h, au cours d'une battue regroupant une douzaine de chasseurs, l'un d'eux tire sur un sanglier. Ce tir est effectué face à un lotissement. La balle tirée perfore la baie vitrée du salon de l'une de ces maisons et vient se loger dans le mur opposé. Une procédure judiciaire est ouverte, et son permis de chasse lui a été retiré.

Ces accidents de chasse se multiplient avec souvent de grosses frayeurs pour les habitants de ces villages, mais aussi malheureusement des accidents plus dramatique, comme celui qui a coûté la vie à un jeune homme dans le Lot, c'était le 2 décembre 2020 à Calvignac.

  

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident de chasse faits divers accident