Autoroute A69 : 12 mois de prison avec sursis, une étudiante militante condamnée pour violence contre un gendarme

Ce mercredi 15 mai, une étudiante de 21 ans était jugée pour un jet de pierre contre un gendarme le 9 février 2024. Son avocate réclamait la relaxe. La jeune femme a finalement été condamnée à de la prison avec sursis.

Douze mois de prison avec sursis, c'est la peine à laquelle vient d'être condamnée une opposante au projet de l'autoroute A69. Elle était jugée ce mercredi 15 mai 2024 devant le tribunal de Castres pour avoir jeté des pierres sur des gendarmes.

La prévenue a nié les faits

Le procureur avait requis 15 mois avec sursis à l'encontre de cette étudiante âgée de 21 ans jugée pour "violence" sur gendarme "sans incapacité". Les faits remontent au 9 février, à la veille de la venue de la militante écologiste Greta Thunberg à Saïx, dans le Tarn. Un rassemblement s'était tenu pour soutenir les "écureuils", ces militants qui campaient alors en haut des arbres pour éviter leur abattage.

La prévenue a nié être à l'origine des jets de pierre : "Je pense qu'ils se sont trompés, dans la confusion, dans le gaz", a-t-elle affirmé. De son côté, son avocate, Claire Dujardin, demandait la relaxe.

"Vous détruisez nos vies" 

De 8 au 10 février, des affrontements avaient opposé à Saïx, à proximité immédiate du campement, des zadistes à un escadron de gendarmes ayant fait un usage massif de gaz lacrymogènes.

Depuis, les opposants poursuivent leur combat.

En fin d'audience, à la demande du juge, des policiers ont fait venir à la barre contre sa volonté une femme ayant dit au magistrat : "Vous détruisez des vies".
La femme, qui s'est alors mise à genoux les bras en l'air, a été mise en garde à vue par le procureur pour "outrage à magistrat" et emmenée par les policiers.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité