Tarn : une audience fleuve au procès de l'entreprise Savannah-Reptiles

Images d'illustration. / © MaxPPP
Images d'illustration. / © MaxPPP

Le tribunal correctionnel de Castres (Tarn) jugeait mercredi la société Savannah-Reptiles Planet de Saint-Sulpice pour une affaire de maltraitance sur les animaux qu'elle vendait. Le jugement a été mis en délibéré.

Par Laurence Boffet

Les reptiles et amphibiens de la société Savannah-Reptiles Planet basée à Saint-Sulpice dans le Tarn, ont-il subi des maltraitances ? C'est la question qui a été posée au tribunal correctionnel de Castres mercredi lors d'une audience qui a duré de longues heures. Débutée à 14h00, elle s'est poursuivie jusqu'à 22h30, entraînant le renvoi de toutes les autres affaires qui devaient être jugées. À l'origine de cette affaire, une dénonciation fin 2013 sur un forum internet par un ancien salarié qui détaillait des mauvais traitement sur les animaux.
L'entreprise basée à Saint-Sulpice dans le Tarn, était alors leader national en matière d'élevage et de vente de faune exotique (tortues, serpents, invertébrés...). Elle avait été ravagée quelques mois plus tard par un incendie dans lequel plus de 20 000 animaux avaient péri.

Délibéré le 15 juin

Devant le Tribunal, Romain Julian, le gérant de la société Savannah, s'est défendu de toute maltraitance et s'est dit victime d'une campagne de calomnies de la part d'anciens salariés. L'association 30 Millions d'amis, la Société Protectrice des Animaux (SPA) et la fondation Brigitte-Bardot se sont portées partie civile dans ce dossier. Le Parquet a requis 4 mois de prison avec sursis et 3 000 euros d'amende à l’encontre de Romain Julian, la confiscation des animaux saisis lors de la procédure et une interdiction d’exercer la fonction de gérant pendant 5 ans. Le tribunal rendra sa décision le 15 juin prochain.

Voyez le reportage de Miryam Brisse et Emmanuel Fillon de France 3 Tarn :
La société Savannah-Reptiles devant le tribunal de Castres (81) pour maltraitance sur animaux
Le tribunal correctionnel de Castres examinait mercredi une affaire de maltraitance sur animaux à la société Savannah-reptiles basée à Saint-Sulpice dans le Tarn. - Miryam Brisse / Emmanuel Fillon


Sur le même sujet

Les + Lus