Tendance écolo et nécessité économique, le déstockage alimentaire fait recette

illustration / © F3 LR
illustration / © F3 LR

La lutte contre le gaspillage, c'est le thème de la journée nationale de ce mercredi, mais c'est aussi le travail quotidien d'acteurs investis dans la chasse au gaspi. L'idée est de récupérer des stocks de nourriture promis à la benne et de les revendre à moindre prix. Exemple à Nîmes.

Par Fabrice Dubault


William Navarro a ouvert son magasin, il y a un mois. Son créneau le déstockage alimentaire discount. Après Servian dans l'Hérault en début d'année, il vient d'implanter un 2e magasin à Nîmes.

Ici, tout est bien moins cher que dans le circuit de distribution classique.
La marchandise provient soit de surplus, soit d'invendus destinés à partir à la benne. Des produits, qu'aujourd'hui, les industriels tentent plutôt de brader que de jeter.

Les aliments sont souvent proches des limites de consommation ou d'utilisation optimale. Ce qui n'arrête pas les clients qui viennent d'abord faire des économies.

DMCloud:116869
Nîmes : les magasins discount alimentaire à la mode

 

Sur le même sujet

Les + Lus