Quatre étudiants alcoolisés surpris à bord du Belem et placés en garde à vue

Plus sur le thème :

Quatre jeunes individus sont montés à bord du Belem dans la soirée du dimanche 12 mai sans autorisation. Rapidement repérés par l'équipage qui transportait la flamme olympique, arrivée à Marseille le 8 mai, les forces de l'ordre les ont placés en garde à vue.

Dans la soirée du dimanche 12 au lundi 13 mai, quatre passagers sont montés à bord du Belem à Marseille sans autorisation, selon les informations de nos confrères de La Provence, confirmées par la préfecture de police des Bouches-du-Rhône à France 3 Provence-Alpes.

Alors que le Belem, le célèbre trois-mâts qui transportait la flamme olympique, était amarré près du Mucem, dans le 2e arrondissement, quatre individus sont découverts par le reste de l'équipage. C'est le second du navire qui entend des bruits inhabituels depuis la cabine du capitaine.

Des étudiants qui rentraient de soirée

D'après la préfecture de police, il s'agit de quatre étudiants qui venaient de sortir de boîte de nuit et seraient éméchés.

Les forces de l'ordre sont rapidement intervenues sur place. Les quatre curieux individus ont été interpellés, puis placés en garde à vue au commissariat de Noailles, dans le 1er arrondissement de Marseille.

L'incident cocasse a suscité une réaction jusqu'au plus haut niveau de la sécurité publique, avec l'intervention du préfet de Police Pierre-Édouard Colliex, qui s'est rendu à bord du Belem dès le lendemain matin pour examiner la situation.