Elections régionales et départementales en Paca, vers une nouvelle abstention record

A peine deux points de plus que dimanche dernier. Ce second tour n'a pas mobilisé les électeurs en Paca comme ailleurs. A 17h, la participation pour les régionales et départementales 2021 était en légère hausse passant 30,64 à 32,95%. En France métropolitaine le participation est de 27,89%.

© Anne Le Hars FTV

Selon un sondage Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France et LCP-Assemblée nationale/Public Sénat, le taux d'abstention au niveau national au second tour serait de 65,5 %

En 2015, le taux de participation à 17h pour le 2nd tour des élections régionales en France métropolitaine était de 50,54%. En 2010, ce taux était de 43,47 %.

L'abstention record du premier tour des régionales et départementales se confirme au second tour dimanche à 17h. En 2015, en Paca le taux de participation à 17h pour le 2nd tour des élections régionales était de 51,39%.

Le taux de participation augmente donc légèrement dans la région Paca comme au niveau national. L'absention record semble toutefois se confirmer pour ce second tour des élections. Les départementales, des élections mal connues et faisant appel à des politiques moins identifiés que ceux des régionales, mobilisent particulièrement peu. 

En Paca, le suspense reste de mise dans un duel RN-LR au second tour pour la région. La liste RN de Thierry Mariani (36,38%) est arrivée en tête du premier tour devant le sortant LR, Renaud Muselier (31,91%). Des 13 régions métropolitaines, la Provence-Alpes-Côte-d'Azur est la seule à connaître un duel qui s'annonce serré.

A 8 heures, les bureaux ont ouverts sans difficulté à Marseille, ce qu'a confirmé la municipalité en fin de matinée. La semaine dernière, plus de 30 d'entre eux étaient restés fermés faute d'assesseurs, empêchant certains électeurs de se rendre aux urnes jusqu'à 12h30. De nombreux citoyens et des élus d'opposition au conseil municipal ont fait part de leur colère face à ce qu'ils ont qualifié de "faute grave".

Thierry Mariani, candidat du RN arrivé en tête au premier tour, a voté peu avant la mi-journée à Avignon, dans le Vaucluse :

Le président de région sortant, le LR Renaud Muselier, est lui allé voter de bonne heure à Marseille, sous une nuée de photographes.

À la veille de ce scrutin très attendu, des habitants de la région Paca se sont plaints de n'avoir reçu aucune profession de foi des candidats dans leur boîte aux lettres, comme pour le premier tour des élections régionales et départementales. En cause : des failles dans la distribution organisée par le prestataire Adrexo. 

Les équipes de La Poste sont donc venues prêter main forte en urgence pour distribuer les tracts électoraux pendant l'entre-deux tours. Malgré cet effort, tout le monde n'aura pas pu être servi à temps, avait concédé l'entreprise publique auprès de Franceinfo.  

Rappel des résultats du premier tour

Le troisième homme Jean-Laurent Felizia (EELV/PS/PCF) (16,89%), après avoir assumé pendant 24 heures sa décision de provoquer une triangulaire au second tour, s'est finalement retiré, cédant à la pression des états-majors parisiens.

Le président sortant LR de Paca Renaud Muselier, devancé dans les précédentes enquêtes d'opinion y compris en cas de duel, est désormais donné au coude-à-coude avec le candidat RN Thierry Mariani au second tour des régionales. 

A midi, seuls 12,66% des quelque 48 millions d'électeurs de France métropolitaine se sont rendus aux urnes, dans un contexte de crise sanitaire et de protocole strict. 

Cette faible mobilisation confirme les craintes d'une abstention record déjà enregistrée au premier tour (66,72%) pour ce double scrutin placé à 10 mois de la présidentielle.
En 2015, l'abstention s'était établie à 41,59% au second tour.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections paca économie les républicains rassemblement national