Plafonnement des aides pour les agriculteurs bios de la région Auvergne-Rhône-Alpes

© Pierre Lachaux; France 3 Rhône-Alpes
© Pierre Lachaux; France 3 Rhône-Alpes

Le fort développement du bio en Auvergne-Rhône-Alpes (deuxième région française) a conduit les autorités à plafonner les aides de l'Etat et de l'Union européenne, pour permettre à chaque agriculteur d'en percevoir. Pour eux, c'est la tuile, sur fond de quiproquo politico -adminitratif. 

Par Christian Conxicoeur

12 000 € pour l'aide à la conversion, 8000 € pour l'aide au maintien, ce sont les plafonds qui seront désormais appliqués aux agriculteurs bios. La faute à la forte hausse des mises en conversion des exploitations vers le bio, qui réduisent la part de subvensions alouées pour chacun par l'Etat et l'UE. 

Pour les professionnels, c'est une mauvaise surprise, alors que les investissement sont budgettés sur la base des subventions pleines et entières, et non "plafonnées".

Plafonnement des aides pour les agriculteurs bios
Le fort développement du bio en Auvergne-Rhône-Alpes (deuxième région française) a conduit les autorités à plafonner les aides de l'Etat et de l'Union européenne, pour permettre à chaque agriculteur d'en percevoir. Pour eux, c'est la tuile, sur fond de quiproquo politico-adminitratif. Reportage de Sylvie Cozzolino et Pierre Lachaux, montage Claire Thomas. Diffusé le 7 juillet 2017. Avec les interviews de Frédéric Pellet, agriculteur bio en conversion ; Emmanuel Ferrand, conseiller régional Auvergne Rhône-Alpes


Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

REPLAY. Enquêtes de Région : le collège Lucie Aubrac de la Villeneuve à Grenoble, le rêve brûlé

Près de chez vous

Les + Lus