Football : La Ligue a rappelé à l’ordre de nombreux clubs pour ''propos insultants''

Photo d'illustration / © Nicolas Créach/ MAXPPP
Photo d'illustration / © Nicolas Créach/ MAXPPP

Réunie ce mercredi 11 septembre, la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel a pris plusieurs sanctions, notamment en matière de chants, banderoles et propos à caractère discriminatoire à l'encontre de l'OL et d'autres clubs.

Par Fatima Bouyablane

La commission de discipline qui s’est réunie ce mercredi 11 septembre a pris plusieurs sanctions à l’encontre de clubs de Ligue 1 et de Ligue 2.
La police des terrains de la Ligue a constaté plusieurs chants et banderoles à caractère discriminatoire.

Lors de la rencontre qui a opposé Montpellier et l’Olympique Lyonnais, le 27 août 2019, pour le compte de la 3e journée, la Ligue de Football Professionnel a décidé de rappeler à l’ordre les supporters montpelliérains et lyonnais pour propos insultants.
Les supporters lyonnais ont de nouveau été rappelés à l’ordre par la Ligue de football Professionnel. La commission de discipline a en effet estimé que les supporters de l’OL ont tenu des propos insultants lors de la rencontre OL- Bordeaux du 31 août 2019, pour le compte de la 4e journée.

Concernant la Ligue 2, les supporters grenoblois, tout comme les Lensois, ont également reçu un rappel à l’ordre. Pour eux aussi, la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel estime qu’ils ont tenu des propos insultants lors du match Grenoble Foot 38 – RC Lens, pour le compte de la 6e journée.
Le club grenoblois avait déjà été condamné en avril 2019. Les supporters avaient déployé une banderole qui a fait polémique.

Ces sanctions interviennent alors qu'un débat s'anime autour des décisions arbitrales : faut-il ou pas interrompre un match lors de chants qualifiés homophobes ?
 
Les Red Kaos, supporters de Grenoble, ont déployé ces banderoles en avril 2019, lors du match contre Lens
Les Red Kaos, supporters de Grenoble, ont déployé ces banderoles en avril 2019, lors du match contre Lens


Les fumigènes toujours sanctionnés

Par ailleurs, la commission de discipline a également statué, et ça c’est plus courant, sur l’usage d’engins pyrotechnique et jets d’objets.

L’OL a écopé d’une amende de 8 000 euros dont 4 000 avec sursis. Les supporters avaient utilisé des fumigènes pour animer les tribunes et saluer le retour de Juninho au sein du club. C’était le 16 août, lors de la 2e journée.
Ils ont recommencé le 27 août (3e journée de championnat) contre Montpellier. La LFP inflige de nouveau une amende, cette fois de 1 000 euros pour l’OL.
Montant total de la facture pour le club : 5 000 euros

En revanche, la Ligue a estimé que lors du match OL – Bordeaux (4e journée), le club a pris des mesures tangibles et a donc classé le dossier.
 

Sur le même sujet

Les + Lus