15 ans après la mort de l'abbé Pierre, les compagnons et compagnes d'Emmaüs lui rendent hommage

Publié le
Écrit par Raoul Advocat

Le fondateur du mouvement Emmaüs est décédé le 22 janvier 2007. 15 ans après sa disparition, son souvenir reste intact parmi les compagnons, les compagnes, et les bénévoles d'Emmaüs.

A Vesoul, en Haute-Saône, comme dans toutes les villes où sont installées des communautés Emmaüs, les acheteurs déambulent dans les allées, à la recherche d'objets, de jouets ou de vêtements à bas prix.

Mais ce 22 Janvier 2022 est tout particulièrement marqué par le souvenir de l'abbé Pierre, décédé il y a 15 ans, le 22 janvier 2007.  

Hiver 1954, l'appel de l'abbé Pierre

L’abbé Pierre s’était rendu célèbre le 1er février 1954, dans un appel à la radio, sur les antennes de Radio-Luxembourg. L’hiver avait été particulièrement rigoureux. De nombreuses personnes sans-abri étaient mortes de froid.

Son appel à la solidarité avait rapporté 500 millions de francs de dons, l’équivalent de 10 millions d’euros. Les dons avaient permis de construire des cités d’urgence, en région parisienne. L’appel avait aussi permis de faire mieux connaître le mouvement Emmaüs, qu’il avait fondé en 1949. 

En 1972, au mois d'août, l'abbé Pierre avait participé à un rassemblement des compagnons d'Emmaüs, au Mont-Roland, à Dole, dans le Jura.

Voici le reportage réalisé cette année-là par la télévision régionale :

Emmaüs compte aujourd'hui près de 19 000 compagnons, compagnes et bénévoles. La plupart des personnes accueillies dans les centres Emmaüs ont été SDF. 

Fondation et loi contre les expulsions hivernales

Aujourd'hui encore,  les communautés Emmaüs récoltent des fonds en organisant des brocantes et des ventes d'objets recyclés et restaurés. Le produit de la vente permet à ces communautés de vivre, et de venir en aide aux plus démunis. 

Le mouvement a également donné naissance à la fondation Abbé Pierre. Elle entend favoriser le développement de logements accessibles au plus démunis.

Le combat de l’abbé Pierre avait  aussi permis l’adoption d’une loi interdisant l’expulsion de locataires pendant la période hivernale.