Cet article date de plus de 8 ans

La filière cheval de Bourgogne tient salon à Paris

Eleveurs de chevaux de trait, responsables de centres équestres, maréchaux ferrants… De nombreux professionnels de la filière équine sont présents au Salon de l'agriculture pour vanter les atouts de la Bourgogne.

Reportage du dimanche 24 février 2013

durée de la vidéo: 05 min 03
Salon de l'agriculture : dimanche 24 février


Le conseil du cheval de Bourgogne s'est installé au pavillon 6, allée C, stand 22. Cette vitrine permet de présenter aux visiteurs les nombreuses facettes de filière équine. Cela va du tourisme équestre aux nombreux métiers qui tournent autour du cheval (bourrelier, forgeron, cavalières-policières…). Le public peut discuter avec un maréchal ferrant (Philippe Perrat), un bourrelier (Yves Tartaud) et un producteur de lait de jument et des produits cosmétiques dérivés (LEGTA de Châtillon-sur-Seine).
Les cavalières de la police montée municipale de Mâcon et leurs chevaux seront présentes, chaque jour. Elles montreront, sur le ring équestre du hall 6, quelques aspects de leurs missions.

Le Syndicat du cheval de trait auxois a pris ses quartiers dans le hall 6. Cette année, huit chevaux et éleveurs représentent cette race bourguignonne. Tous les jours sur le ring du hall 6, les chevaux seront présentés en main, attelés ou montés. La semaine sera ponctuée d’épreuves d’attelage.
Le mercredi 27 février à 10h30, journée de la Bourgogne, aura lieu le concours général de la race, un moment très important pour les éleveurs.

Des bouchers chevalins sont aussi présents pour faire des démonstrations de découpe. En pleine affaire des lasagnes, c'est l'occasion de faire redécouvrir la viande de cheval aux consommateurs.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
salon de l'agriculture