Arnaud Montebourg défend son bilan ministériel, lors de la traditionnelle ascension du Mont Beuvray

Publié le Mis à jour le
Écrit par F.L. (avec AFP)
Le Ministre du Redressement Productif, Arnaud Montebourg, lors de son arrivée au pied du Mont Beuvray
Le Ministre du Redressement Productif, Arnaud Montebourg, lors de son arrivée au pied du Mont Beuvray © FTV

Une tradition qu'il effectue depuis dix ans, chaque Lundi de Pentecôte, Arnaud Montebourg gravit le Mont Beuvray.
Les mauvaises conditions météo ont mis court au rassemblement. Le Ministre du Redressement Productif a pu néanmoins dresser son bilan et a défendu son action.

Accueilli par une manifestation
Hormis la pluie et le froid, le Ministre a été accueilli par une trentaine de manifestants, hostiles au projet d'implantation d'une scierie à Sardy-les-Epiry (Nièvre), qu'ils estiment dangereux pour l'environnement.

L'action du Ministère
Arnaud Montebourg, maintenant rentré dans "l'an II" a défendu l'action de son ministère
"Si on veut redresser le pays et la France, il faut employer des moyens exceptionnels", a-t-il expliqué assurant que "l'affirmation de l'État est compatible avec la bataille européenne".

Le ministre a réaffirmé sa position favorable au nucléaire, une énergie qui "permet d'avoir des coûts de production moindres".
"Pour les gaz de schiste, si on invente les gaz écologiques sans pollution dans les sous-sols, c'est un gain de 20 milliards par an", a-t-il indiqué.

Sur l'éventualité d'un remaniement, il a déclaré :
"Si je suis au gouvernement, c'est que François Hollande est d'accord avec moi et que je suis d'accord avec lui".

"Besoin de tout le monde"
Arnaud Montebourg, avait instauré ce rendez-vous du Mont Beuvray pour protester contre la suppression du lundi de Pentecôte férié.
Il a aussi interpellé les médias, estimant avoir "besoin de tout le monde" pour défendre l'industrie française.
"La presse a une responsabilité de mobilisation pour défendre les entreprises françaises, leurs emplois, leur production", a ainsi déclaré le ministre.
"Le ministère du redressement productif a fait ses preuves, à l'image de Renault"

Au sommet du Mont Beuvray
Le Ministre a été rejoint par les manifestants, avec lesquels il a pu s'entretenir.
Ces derniers ont pu décrocher une réunion de travail avec le Ministre au mois de Juin prochain.

Le reportage de Stéphane Robert et Damien Boutillet, au Mont Beuvray, le 20 mai 2013
(Intervenants : Arnaud Montebourd, ministre du Redressement Productif - Un opposant au projet de scierie venu de la Nièvre - Une militante socialiste - Une opposante au projet de scierie)



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.