• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Un syndicat minoritaire dépose un préavis de grève le jour de l'inauguration du tram

Le syndicat minoritaire CGT de l'entreprise Besançon mobilités dépose un préavis de grève pour les 30 et 31 août prochains, le week-end de l'inauguration du tramway à Besançon. Les syndicalistes réclament une augmentation de salaire. Une réunion avec la direction est prévue cet après-midi.

Par Marie Jolly

Le syndicat minoritaire CGT de Besançon mobilités (filiale du groupe Transdev) réclame une augmentation de salaire pour l'ensemble des 500 salariés de l'entreprise. Pour se faire entendre, les syndicalistes ont choisi de déposer un préavis de grève les 30 et 31 août prochains, soit le week-end de l'inauguration du tramway à Besançon.

Besançon mobilités est l'entreprise qui exploite pour le compte du Grand Besançon le réseau de bus urbain et le tramway. Elle fournit notamment les conducteurs.

Avec le lancement du tram, la direction de Besançon mobilités a proposé un accord collectif qui consiste notamment à verser une prime de 400 euros brut à l'ensemble des salariés de l'entreprise.
Les syndicats CFDT, UNSA et CGC ont signé cet accord. FO s'est abstenu. Quant à la CGT, elle estime que cette prime n'est pas suffisante. Elle réclame une augmentation de salaire de 3%, augmentation qui serait pérenne.

Une réunion est prévue cet après-midi, à 14h30, entre la CGT et la direction, au siège de Besançon mobilités.


Sur le même sujet

AJ Auxerre : la mise en sécurité du stade Abbé-Deschamps débute

Les + Lus