Cet article date de plus de 7 ans

Thomas Thévenoud, député de Saône-et-Loire, est nommé secrétaire d'Etat au Commerce extérieur

Le député PS de Saône-et-Loire Thomas Thévenoud fait son entrée au gouvernement mardi 26 août 2014. Il a été nommé secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l'étranger.

 

"Je veux profiter de ma nouvelle fonction pour aider aussi la Bourgogne", a déclaré Thomas Thévenoud à France 3 Bourgogne juste après sa nomination. 

De son côté, la fédération du Parti socialiste de Saône-et-Loire a salué l'entrée au gouvernement de Thomas Thévenoud. "Sa présence au sein de l'équipe gouvernementale donnera un point d'appui aux politiques publiques conduites en Saône-et-Loire. A la faveur de cette nomination, Nicole Clément, suppléante de Thomas Thévenoud, fera son entrée à l'Assemblée nationale", précise Jérôme Durain, Premier Secrétaire fédéral.


Thomas Thévenoud, un proche d'Arnaud Montebourg

On avait déjà cité le nom de Thomas Thévenoud lors de la constitution du premier gouvernement Valls en avril dernier. A l'époque, certains commentateurs l'annonçaient comme secrétaire d’Etat aux Tranports. Mais, finalement, c’est Frédéric Cuvillier, l’ancien ministre chargé des Transports et de l'Économie maritime du gouvernement Ayrault, qui avait été nommé secrétaire d'Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche

Thomas Thévenoud, député de la 1re circonscription de Saône-et-Loire, est un proche d’Arnaud Montebourg. Ce jeune Bourguignon de 40 ans avait été nommé porte-parole des députés socialistes en juin 2014.



Un jeune loup qui a déjà 15 ans d'expérience politique

Né le jour du premier tour de la présidentielle 1974, Thomas Thévenoud a derrière lui quasiment 15 ans d'expérience politique.
En 2000, il était entré au cabinet de Laurent Fabius à Bercy en tant que conseiller technique, avant de devenir son assistant parlementaire.
En 2011, il est élu vice-président du conseil général de Saône-et-Loire, dont le président est Arnaud Montebourg.
Lors des législatives de 2012, il remporte la circonscription de Mâcon-Cluny, marquée à droite, et décide de ne se consacrer qu'à son mandat national.

Un député très actif 

En juillet 2012, à peine élu, le jeune député s’était vu confier une mission d'information sur l'impact du taux réduit de TVA dans le secteur de la restauration. Puis, il a été chargé d'autres dossiers chauds, dont celui de la réconciliation entre les taxis et les VTC (voitures de tourisme avec chauffeurs).

Membre de la commission des Finances, il avait été choisi mi-mai comme rapporteur d'une mission d'information sur la responsabilité sociale et les pratiques fiscales des multinationales du tabac, l'un de ses chevaux de bataille.

Il a également fait partie de la mission d'enquête parlementaire sur la gestion par l'Etat de l'affaire Cahuzac.

Thomas Thévenoud, côté cour

Côté sportif, Thomas Thévenoud avait aussi intégré l’équipe de France des députés entraînée par l'ex-entraîneur auxerrois Guy Roux et dont le premier match est prévu le 10 septembre contre le Variétés Club de France.

Marié à la chef de cabinet du président sortant du Sénat, Jean-Pierre Bel (PS), ce fils d'une pharmacienne et d'un éducateur scolaire a deux filles.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique parti socialiste thomas thévenoud