La vente des vins des Hospices de Beaune 2014 bat de nouveaux records

La vente aux enchères des vins des Hospices de Beaune a été marquée par de nouvelles hausses des prix dimanche 16 novembre 2014. Le record de 2013 (6,3 millions d'euros) a été largement dépassé.


Une vente à 8 millions d'euros !

Un nouveau record a été établi lors de cette 154e vente des vins des Hospices de Beaune : il s’établit à 8.082.525 euros (frais inclus). Le montant total des enchères a bondi de 28% par rapport à 2013, a annoncé la maison de ventes Christie's.

  • Les vins blancs : +14.57% (comparé à 2013)
  • Les vins rouges : +3.37% (comparé à 2013)
  • Prix moyen pour une pièce : 13.750 euros, +5.66% (13.013 euros en 2013)
Cette année, 534 pièces (fûts de 228 litres) de 47 cuvées (33 de rouges et 14 de blancs) étaient proposées aux acheteurs.

La meilleure vente depuis 1859

Au final, "125 acheteurs de plus de 17 pays se sont affrontés avec vigueur sur les 47 cuvées proposées afin de réaliser la meilleure vente depuis 1859", déclare la maison Christie’s.
Cette hausse des prix, qui était attendue par les observateurs, s'est confirmée tout au long de la vente aux enchères.  Laurent Goti, journaliste et dégustateur de vins au magazine Bourgogne Aujourd'hui, l'avait commentée dès la fin de la soirée sur son compte Twitter.

 



Record absolu pour un Clos de la Roche Cyrot-Chaudron

"On est très heureux ce soir d’enregistrer un record absolu pour une pièce (tonneau) de Clos de la Roche Cyrot-Chaudron qui a atteint 74 900 euros (frais inclus)", a déclaré Aline Sylla-Walbaum, directrice de la division "luxe" de Christie’s, à France 3 Bourgogne.

"Les vins blancs ne sont pas en reste, puisqu’on a aussi enregistré un très beau prix pour les Bâtard-Montrachet avec plus de 70 000 euros", a-t-elle précisé. Le Bâtard-Montrachet Dames de Flandres est parti à 70.620 euros, un nouveau record pour une pièce de cette cuvée.

L’an dernier, 443 pièces (fûts de 228 litres) de 43 cuvées avaient été mises aux enchères. La vente de 2013 avait rapporté la somme record totale de 6,3 millions d'euros.



"Le thermomètre est cassé"

"Avant, la vente était un thermomètre" pour les marchés des vins de Bourgogne. Mais, aujourd'hui, le thermomètre est cassé : c'est une vente de charité, les gens n'achètent pas pour faire du commerce mais pour une autre motivation", a reconnu Anthony Hanson, responsable du département vin chez Christie's, lors d'une conférence de presse.

A noter que la pièce du président (228 litres de Corton-Bressandes Grand Cru) a été achetée 220 000 euros par le négociant beaunois Albéric Bichot, une acquisition qu'il a réalisée en commun avec des amis du Québec.