Eclipse solaire : RTE veut éviter une surcharge du réseau vendredi dans la matinée

Le 20 mars dans la matinée, la Lune se trouvera entre le Soleil et la Terre occultant totalement ou partiellement la lumière du soleil. L'Europe sera concernée, le soleil pourrait être masqué jusqu'à  80%. RTE se prépare à la baisse de production du réseau photovoltaïque lié au phénomène.

Le champ de production d'électricité photovoltaïque à Chalmoux (Saône-et-Loire) produit une puissance maximale de 10 Megawatts. La Bourgogne est une région qui produit beaucoup d'électricité photovoltaïque.
Le champ de production d'électricité photovoltaïque à Chalmoux (Saône-et-Loire) produit une puissance maximale de 10 Megawatts. La Bourgogne est une région qui produit beaucoup d'électricité photovoltaïque. © FTV

Déroulement de l'éclipse

L’éclipse du 20 mars traversera l’Europe du Portugal vers la Finlande entre 9h et 12h heure française.
La France sera concernée par l’éclipse de 9h10 à 11h50 :
le faisceau de l’éclipse sera visible à partir de 9h10 jusqu’à 11h25 au Pays basque, et de 9h28 à 11h47 en Alsace.
L’obscurité maximale devrait être atteinte en France vers 10h45.
L'animation montre le passage de l'ombre sur l'Europe, pour la matinée du 20 mars
L'animation montre le passage de l'ombre sur l'Europe, pour la matinée du 20 mars © Nasa


Baisse de production, puis reprise rapide

En Europe, la production d'électricité photovoltaïque va chuter brutalement. En effet, l'énergie photovoltaïque représente 89 000 MégaWatts en Europe, dont 5300 MW en France.
Les électriciens de RTE (réseau de transport d'électricité) ne craignent pas la chute de production, les moyens de production supplémentaires sont suffisants. 
Les électriciens de RTE ont anticipé la perturbation qu'il va se produire dans la production d'électricité photovoltaïque, liée à l'éclipse
Les électriciens de RTE ont anticipé la perturbation qu'il va se produire dans la production d'électricité photovoltaïque, liée à l'éclipse © Creative Commons

En revanche, c'est la variation brutale de la production électrique photovoltaïque qu'il va falloir enrayer, surtout lors du retour de l'ensoleillement. Il pourrait y avoir des effets sur la variation de la fréquence de l'énergie électrique (en Europe : 50Hz)
Selon RTE, la baisse de la production en Europe pourra dépasser 400 MW/min, puis remonter de plus 700 MW/min, soit une vitesse 4 à 6 fois plus importante que celle habituellement mesurée en début et fin de journée, lorsque le soleil se lève puis se couche.

L’importance d’une fréquence à 50 hertz
La consommation d’électricité devant être constamment égale à la production, pour éviter tout dysfonctionnement des réseaux de transport électriques, la fréquence témoigne de la qualité de l’équilibre entre la production et la consommation d’électricité. Elle est mesurée et contrôlée en temps réel par les Gestionnaires de Réseaux de Transport pour être maintenue autour de 50 Hertz.
Une variation importante de la fréquence, notamment en deçà de 49,5 Hz (consommation supérieure à la production) ou au-delà de 50,2 Hz (consommation inférieure à la production), entrainerait l’arrêt automatique de nombreuses centrales de production équipées de dispositifs de sécurité destinés à protéger leur mécanisme industriel des variations de fréquence.

L’Europe étant la zone électrique la plus vaste au monde, avec 34 états interconnectés, tout déséquilibre entre la production et la consommation dans un pays pourrait alors avoir des incidences dans les autres pays.

RTE et ses partenaires européens ont pris des mesures pour cette journée particulière

Chaque gestionnaire de réseau européen a augmenté les réserves de production quotidiennes destinées habituellement à corriger les écarts de fréquence. En France ces réserves, de l’ordre de 1 000 MW, seront portées à près 1 700 MW durant la matinée du 20 mars.
Lorsque la production photovoltaïque diminuera, il faudra mobiliser et coordonner l’utilisation de ces réserves à l’échelle européenne.
Si elles s’avèrent insuffisantes, des capacités de production supplémentaires, essentiellement hydrauliques, ont été mobilisées dans la plupart des pays pour être activées en moins de 15 minutes le 20 mars. Les listes de ces moyens de production ont été établies dans chaque pays et partagées entre les Gestionnaires de Réseaux de Transport au sein de ENTSO-E (association européenne qui réunit 41 gestionnaires de réseaux de transport de 34 pays)

Pour pallier la baisse de production photovoltaïque en France et en Europe, RTE et les gestionnaires de réseaux européens vont se coordonner en temps réel pour s’apporter, le cas échant, un soutien mutuel afin de maintenir la fréquence à 50 hertz.

Observer l'éclipse en Bourgogne

Météo France prévoit une journée ensoleillée dans son ensemble avec des passages nuageux d'altitude la matinée, qui pourraient masquer la visibilté du soleil.
Néanmoins, il est impératif d'utiliser des moyens de protection spécifiques pour observer l'éclipse.
Quel est le danger?
«Regarder une éclipse solaire est aussi dangereux que regarder directement le soleil sans aucun filtre», rappelle à l’AFP l’Association nationale pour l'amélioration de la vue. Une observation directe du disque solaire peut donner lieu à des lésions de la cornée ou bien de la rétine. Si les lésions de la cornée, essentiellement liées aux ultraviolets, sont réversibles en quelques jours, les lésions de la rétine peuvent, elles, «altérer définitivement la vue», selon la Direction générale de la santé (DGS). Ces lésions peuvent se manifester par une baisse de la vision centrale, de la perception des couleurs ou encore des déformations visuelles ou des taches sombres dans le champ de vision.
Eclipse partielle le 3 janvier 2011
Eclipse partielle le 3 janvier 2011 © Creative Commons Vincent AMAGAT


Pour suivre l'évolution en temps réel de la production d'électricité

Une application pour tablettes et smartphones est disponible sur le lien suivant :

http://www.rte-france.com/fr/eco2mix/eco2mix


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
énergie sciences