Des élus belfortains reçus par Emmanuel Macron sur le dossier GE/Alstom

Au moment où la Commission européenne annonce l’ouverture d’une « enquête approfondie » sur le rachat des activités énergie d’Alstom par General Electric, signé en juin 2014, des élus belfortains ont été reçus par le ministre de l'économie.

© Georges Gobet
Le Ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, Emmanuel Macron, a reçu une une délégation pluraliste d’élus du Territoire de Belfort composée d'Yves Ackermann, Président du Conseil général du Territoire de Belfort, du Vice-président du Conseil régional en charge de l’économie, Denis Sommer, et Jean-Pierre Chevènement. Ils étaient accompagnés d’Yves Menat, Président de la SEMPAT (Société d’économie mixte patrimoniale du Territoire de Belfort).

Yves Ackermann et Yves Menat se sont ensuite rendus à l’Elysée, à la demande du Président de la République, où ils ont rencontré le secrétaire général adjoint, Boris Vallaud, concernant le même sujet.

Objectif : faire respecter l’accord signé par General Electric en juin 2014 qui prévoit notamment l’implantation d’un centre de décision mondial de General Electric (GE) mais aussi assurer le maintien et le développement des activités d’Alstom Transport à Belfort.

Emmanuel Macron suit le dossier et a indiqué qu’il était en contact régulier avec GE. Il et s’engage à venir à Belfort très prochainement pour affirmer l’engagement du Gouvernement pour l’avenir industriel du département.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
alstom économie