Polémique autour du Plan de Prévention des Risques d'Inondations à Bressey-sur-Tille

Le conseil municipal de Bressey-sur-Tille en Côte d'Or veut modifier son Plan de Prévention des Risques d’Inondations pour pouvoir créer de nouveaux lotissements. Une erreur selon une association locale qui a rebaptisé le village "Bressey, les pieds dans l’eau"

Par Lise Riger

Ils sont déterminés. Les membres de l'A.D.E BRES, l'association de défense de l'environnement de Bressey-sur-Tille se sont lancés dans une grande campagne d'affichage à coup de banderoles et autres stickers y compris sur les panneaux indicateurs à l'entrée du village.
La commune a ainsi été rebaptisée "Bressey-les-Pieds-dans-l'Eau". Une note humoristique qui a valu à l'association une plainte du Maire et du Conseil Départemental.

Les raisons de la colère : une modification du Plan de Prévention des Risques d'Inondations


En mai 2013,  Bressey-sur-Tille  était victime d'inondations assez conséquentes. Cette commune de 1100 habitants se trouve en grande partie en zone inondable. Le conseil municipal suggère de modifier le Plan de Prévention des Risques d'Inondations (PPRI), afin de permettre  de futures extensions de lotissements pour pouvoir agrandir et développer la commune. Le Maire de Bressey-sur-Tille évoque un risque faible.

Les zones actuellement non constructibles (en rouge) deviendraient constructibles (en bleu) / © http://adebres.wpweb.fr/
Les zones actuellement non constructibles (en rouge) deviendraient constructibles (en bleu) / © http://adebres.wpweb.fr/


Mais les membres de l'association A.D.E BRES ne l'entendent pas de cette oreille et s'opposent au projet de la municipalité.
Ils ont lancé une pétition qui a déjà recueilli 470 signatures, sur les 570 électeurs inscrits sur les listes.



Sur le même sujet

Les + Lus