Agriculture : un projet de loi qui donne de l'espoir

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Le projet de loi sur l'agriculture et l'alimentation a été présenté le 31 janvier 2018 en Conseil des ministres. Les  producteurs pourraient définir eux-mêmes leurs tarifs en fonction des coûts de production ce qui rassure un peu les éleveurs mais avec des doutes sur sa mise en oeuvre. 

Par Charlotte Noirelac

Ce projet de loi devrait changer beaucoup de choses et c'est une bonne nouvelle, a priori, pour les agriculteurs. Leur désespoir a été entendu et le texte présenté en Conseil des ministres prévoit de changer les règles du marché : ainsi, les prix ne seront plus imposés aux agriculteurs, ce sont eux qui établiront leurs prix en fonction de leurs coûts de production. 

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Mais les agriculteurs attendent de voir pour y croire. Leurs difficultés et leurs conditions de vie sont telles qu'ils se méfient. Bien sûr, ils espèrent ce changement, mais pour eux c'est presque trop beau pour être vrai. Exemple dans la Nièvre, chez des éleveurs installés à Sauvigny-les-Bois. Avec 40 vaches laitières et 60 allaitantes, l'exploitation familiale est démunie face à la mainmise des distributeurs.

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Pour le lait, ces éleveurs passent par une laiterie coopérative. Ils transforment eux-mêmes une partie de leur production en fromages, écoulés directement, ou en moyennes et grandes surfaces. Localement, les accords se font sans accrocs.

Mais le couple ne peut se verser qu'un salaire pour deux. L’idée de remettre l'éleveur au cœur du système leur apparaît plutôt encourageante.  

Reportage à Sauvigny-les-Bois (Nièvre): Remy Chidaine – Tania Gomes
Montage : Carlos Zappalá
Intervenants : Sébastien Martinet, exploitant agricole - Joëlle Taurin exploitante agricole








 

Sur le même sujet

Prélèvement à la source : les entreprises s'organisent

Les + Lus