CARTE. Photovoltaïque : où se trouvent les champs de panneaux solaires, construits ou en projet, en Bourgogne ?

Y a-t-il des parcs photovoltaïques, en service ou en projet, près de chez vous ? Découvrez-le grâce à cette carte interactive, réalisée par France 3 Bourgogne avec les données collectées par l'Ademe.

C'est un nouveau moyen de produire de l'énergie, qui s'est développé à toute vitesse depuis les années 2010 : les panneaux solaires. On en aperçoit beaucoup sur les toits des maisons des particuliers, mais aussi, de plus en plus, en rase campagne. Par endroits, de véritables champs de panneaux solaires ont poussé en quelques années. Ces parcs photovoltaïques sont aujourd'hui présents dans toute la Bourgogne. 

► Qu'en est-il près de chez vous ? Découvrez-le grâce à cette carte, réalisée par France 3 à partir des données de l'Ademe (l'agence de la transition écologique).

D'après ces données, on compte en Bourgogne 27 centrales photovoltaïques en service : 5 dans l'Yonne, 7 en Côte-d'Or, 3 dans la Nièvre et 12 en Saône-et-Loire.

12 centrales étaient en cours de construction en juin 2023 (date des dernières données collectées) : 4 dans l'Yonne, 2 en Côte-d'Or, 2 dans la Nièvre et 4 en Saône-et-Loire.

Enfin, 18 centrales sont en projet ou ont déjà obtenu une autorisation de construction (là encore, basé sur des données de juin 2023) :

  • Dans l'Yonne : Villeneuve-la-Dondagre, Cheny, Méré et Venoy
  • En Côte-d'Or : Voulaines-les-Templiers, Fain-les-Montbard, Saulieu, Saint-Martin-de-la-Mer, Sombernon, Valforêt, Chamboeuf et Gevrey-Chambertin
  • Dans la Nièvre : Neuvy-sur-Loire, Clamecy-Surgy, Dirol-Germenay, La Machine et Langeron
  • En Saône-et-Loire : Bourbon-Lancy et Montchanin.

Le photovoltaïque n'est pas toujours le bienvenu

"La Bourgogne-Franche-Comté ne comptait aucune centrale en 2010", note l'Ademe dans son étude. Depuis, les champs de panneaux solaires se sont multipliés. Selon les données récoltées, la moitié des parcs sont situés sur des terrains publics, l'autre moitié appartient à des agriculteurs ou des sociétés privées. 

L'implantation de ces parcs photovoltaïques fait d'ailleurs l'objet de contestations par endroits. En juin 2023, plusieurs centaines de manifestants s'étaient réunis dans les bois de Balerne (Jura) pour protester contre la construction d'une centrale.

► À LIRE AUSSI : Dans le Jura, ils se battent contre la construction d'un parc photovoltaïque en pleine forêt

L'agrivoltaïsme, pour "une meilleure rémunération" des agriculteurs ?

La question de l'agrivoltaïsme, en particulier, est sujet à débat. On parle là de l'installation des panneaux solaires sur des parcelles agricoles. En Bourgogne-Franche-Comté, 45 % de la surface des parcs photovoltaïques sont implantés sur des terrains agricoles.

Ce samedi 20 janvier à Saint-Eloi dans la Nièvre, des opposants ont mené une action de sensibilisation autour d'une parcelle bientôt transformée en parc photovoltaïque : "C'est une bonne parcelle de céréales", déplore Denis Sanchez, agriculteur et membre de la Confédération paysanne. Il estime qu'il aurait été plus judicieux d'implanter les panneaux solaires sur les toits des hangars, entrepôts et friches industrielles voisines. 

"On considère que cela peut apporter une meilleure rémunération à l'agriculteur", répond la chambre d'agriculture de la Nièvre.

Pour quelle production ?

Outre les parcelles agricoles, en Bourgogne-Franche-Comté, 19 % de la surface des centrales photovoltaïques sont implantés sur d'anciennes carrières ou mines, 16 % sur d'anciennes décharges. C'est le cas, notamment, de la centrale de Dijon-Valmy, aux portes de la Toison d'Or.

► À LIRE AUSSI : PHOTOS. À Dijon, une centrale photovoltaïque de 43 000 panneaux inaugurée sur un ancien site d'enfouissement

Selon l'étude de l'Ademe, la productoin électrique potentielle de l'ensemble des installations de Bourgogne-Franche-Comté est d'un peu plus d'un million de MégaWatts/heure par an. Soit "environ 5 % de la consommation régionale de 2022". C'est peu, mais ce chiffre varie au cours des saisons : 2 % seulement en hiver... et 10 % en été, lors des périodes les plus ensoleillées.

► À LIRE AUSSI : Grêle en Saône-et-Loire : le parc photovoltaïque de Vitry-en-Charollais détruit aux trois quarts, juste avant sa mise en service (juin 2022)

► Source : Centrales photovoltaïques au sol - État des lieux en Bourgogne-Franche-Comté (Ademe, juin 2023)

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité