PHOTOS. À Dijon, une centrale photovoltaïque de 43 000 panneaux inaugurée sur un ancien site d'enfouissement

Ce jeudi 25 novembre, une centrale photovoltaïque de 43 000 panneaux a été inaugurée à Valmy, à côté de Dijon. Située sur un ancien site d'enfouissement, elle produira l'équivalent de la consommation électrique de 8000 Dijonnais.

43 000 panneaux photovoltaïques sur une étendue de 16 hectares. Voilà la taille de la centrale inaugurée ce jeudi 25 novembre à Valmy, dans l'agglomération dijonnaise. Elle va permettre de produire l'équivalent de la consommation électrique annuelle de 8000 personnes. Cela représente environ 5% de la consommation des Dijonnais.

La centrale photovoltaïque a vu le jour sur l'ancien site d'enfouissement des déchets de la métropole. La création d'une telle structure permet de réutiliser un espace qui n'aurait pu accueillir aucune autre activité, tout en évitant d'empiéter sur des terres agricoles.

"Le centre d'enfouissement technique est imperméabilisé pour éviter une infiltration d'eau et donc une potentielle pollution", explique Jennifer Ménagé, responsable régionale chez EDF Renouvelables. "La centrale photovoltaïque a donc dû être conçue pour ne rien enterrer. On a des fondations superficielles qui nous permettent d'éviter l'ancrage. Et les câbles ne sont pas non plus sous terre."

Un projet en partenariat avec Dijon Métropole

La création de cette centrale émane de la collaboration entre EDF Renouvelables et Dijon Métropole. Pour son président, François Rebsamen, son aboutissement est une "grande fierté".

"C'est un grand projet pour la ville, pour la métropole, mais aussi pour la région", indique-t-il. "En tant que capitale-épicentre de la région Bourgogne-Franche-Comté, nous nous devons de donner l'exemple en matière environnementale."

Selon l'élu, cette centrale est un pas de plus vers un "mix énergétique" qui permettra de consommer moins d'énergies fossiles, au profit des énergies renouvelables. Il évoque notamment l'hydrogène, gaz qui devrait alimenter certains bus Divia d'ici 2022. Ce projet avait même été présenté à la COP26, qui s'est refermée le 12 novembre dernier.

Images de Sébastien Kerroux et Valentin Chatelier.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
énergies renouvelables énergie environnement