• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

A Til-Châtel, le cimetière manque de place

La commune de Til-Châtel ressemble à beaucoup de petites communes : bientôt, elle n'aura plus de place pour accueillir ses morts. Il va falloir investir dans un nouveau cimetière... et la facture risque d'être salée.

Par Sofian Aissaoui

En ce jour de la Toussaint, nombreux sont ceux qui rendront visite à leurs proches décédés. A Til-Châtel, on commence à envisager d'ouvrir un nouveau cimetière, plus loin. 

Car celui qui se trouve au pied de l'Eglise n'aura bientôt plus assez de place pour accueillir tout le monde. Selon le maire, il faudrait une cinquantaine de tombes disponibles chaque année. Problème : il n'y en aurait que vingt.
 
A Til-Châtel, il n'y a plus de place au cimetière

Le petit commune n'a plus le choix, il va falloir mettre la main au porte-monnaie pour créer un nouveau cimetière. La facture devrait s'élever à au moins 60.000 euros 

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus