Tourisme : avec le " pass tourisme " la région Bourgogne-Franche-Comté veut séduire touristes et bourguignons cet été

La région Bourgogne-Franche-Comté lance le " pass découverte ". L'offre estivale propose des tarifs avantageux pour profiter des joyaux de la région. Châteaux, villes, musées, activités... la liste est longue.

Le château de Châteauneuf fera parti du dispositif
Le château de Châteauneuf fera parti du dispositif © NZ / France 3 Bourgogne
Un pass pour découvrir et redécouvir la région. C'est dans la salle des Gardes du chateau de Châteauneuf (Côte-d'Or), que la région Bourgogne-Franche-Comté a lancé le "pass tourisme " mercredi 1er juin 2020. Le fruit de deux années de travail pour mettre en valeur le patrimoine local.

90 sites et activités accessibles à prix réduits 

Dans les faits, l'opération offre la possibilité de profiter librement de toutes les prestations proposées par les partenaires adhérents. Au programme, la découverte de villes à travers des visites guidées, des visites de châteaux, de musées ou encore des dégustations de produits régionaux notamment. Plusieurs sites classés au patrimoine de l'UNESCO sont aussi concernés. Et à des prix forcément attractifs. 

Trois formules sont à la vente : 30 euros pour 3 jours, 45 euros pour 7 jours, enfin l'offre annuel est fixé au prix de 80 euros. Les deux premiers pass sont utilisables sur une période de 15 jours après la première utilisation. 

" Mettre les bouchés doubles pour séduire la clientèle française "

En plein coeur des Climats de Bourgogne, reconnus au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 5 ans, l'office du tourisme de Gevrey-Nuits fait partie des participants. Il propose plusieurs prestations dont des visites des villages et des vignobles. Bourgogne oblige, des dégustations de vin sont également proposées. L'offre du " pass tourisme " peut alors être une aubaine pour continuer à attirer des touristes. Annabelle Dagniaux, chargée de communication explique : " C’est une année un peu particulière. L’initiative est très intéressante et vu la situation on ne peut pas se permettre de refuser. Cela peut nous permettre de valoriser nos visites et toute la côte. "

Cette offre arrive surtout à point nommé avant une saison estivale aux multiples inconnues. La venue des touristes en fait partie. Elle poursuit :
" A cause du coronavirus, de nombreux touristes étrangers Japonnais, Australiens ou Brésiliens ne viendront pas. Pour l'heure, on reçoit quand même des Hollandais, des Belges et des Suisses. Maintenant il faut attirer des touristes français. Ils remplaceront sûrement les nombreux étrangers qui ne pourront pas venir. Il faut qu'on leur montre que la France est un beau pays."  

Un point de vu partagé par Patrick Ayache, vice-président chargé du tourisme au Conseil régional. Il explique : " Il n’y a plus de tourisme d’affaire et la clientèle étrangère n’est pas encore revenue. Nous devons donc mettre les bouchées doubles pour séduire la clientèle française ".
 


Faire bénéficier toute l'économie locale

Gonzague De Villele est le propriétaire du Château d’Epiry (Saône-et-Loire). Moins connu que ses voisins de Sully et Ratilly, le château-fort entend bien profiter de ce tout nouveau dispositif pour se faire connaître un peu plus. " On n’est pas sur un axe routier qui fonctionne bien. Nous sommes un petit château avec peu de moyens, on cherche à être plus connu. Forcément que ce dispositif peut nous aider. " explique Gonzague De Villele. 

Ce pass tourisme peut donc être bénéfique pour relancer toute l'économie locale, touchée par le coronavirus et le confinement. " Si on fait circuler les touristes sur les routes de la région, on a forcément plus de chances qu’ils aillent à l’hôtel, à la boulangerie ou au restaurant dans les alentours " conclut-il.

Jusqu'au 26 août, 2000 pass offerts par la région sont à gagner sur le site de la région.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région bourgogne franche-comté tourisme économie gastronomie culture