• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Climat : Bligny-sur-Ouche s'est mise au vert

La maison de santé de la haute vallée de l'Ouche est chauffée par une chaufferie biomasse / © Antoine Laroche
La maison de santé de la haute vallée de l'Ouche est chauffée par une chaufferie biomasse / © Antoine Laroche

La révolution verte a commencé dans les campagnes. Ainsi, la communauté de communes de Bligny-sur-Ouche, en Côte-d'Or, se distingue pour ses nombreux projets en faveur du développement durable. 

Par Maryline Barate


L'urgence climatique a poussé dans la rue, selon les organisateurs de La Marche du Siècle, 350 000 manifestants dans les rues de 220 villes France ce week-end. Certaines petites communes inscrivent la protection de l'environnement et le développement durable au cœur de leur action.
 

Territoire à énergie positive


C'est le cas de Bligny-sur-Ouche, en Côte-d'Or, qui s'est vue décerner le label territoire à énergie positive en 2015. La maison médicale a été le projet déclencheur de cette prise de conscience. Le bâtiment construit l'a été en basse consommation. Il a ensuite été équipé de 30 panneaux solaires


La municipalité poursuit sur sa lancée avec la rénovation énergétique de bâtiments, l'installation de lampadaires LED ou encore la mise à disposition d'une borne pour véhicules électriques. Autre chantier de taille, en septembre 2019, un réseau de chaleur avec chaufferie biomasse sera mis en service. Long de 515 mètres, il chauffera des pavillons Orvitis, l'école primaire, le collège, le gymnase et le bâtiment des sapeurs-pompiers. 


L'objectif de cette ligne de conduite est de réduire la consommation d'énergie à l'échelle d'une commune et ainsi limiter l'empreinte écologique du village. Le réseau de chaleur permettra ainsi d'éviter le rejet de 147 tonnes de CO2 dans l'atmosphère, soit l'équivalent de 74 voitures parcourant annuellement 15 000 km. Bligny-sur-Ouche démontre qu'il est possible d'agir au quotidien, quelle que soit la taille de la collectivité. Tous ces travaux de transition énergétique sont certes coûteux mais ils sont subventionnés parfois jusqu'à 80%.


Le reportage de T. Pfeiffer et A. Laroche avec : 
  • Denis Myotte, maire de Bligny-sur-Ouche
  • des habitant de Bligny-sur-Ouche
Bligny-sur-Ouche, territoire à énergie positive


 

Sur le même sujet

Charny-Orée-de-Puisaye : bilan trois ans après sa création

Les + Lus