Coronavirus Covid-19 : soignants, fonctionnaires, quelles primes vont-ils recevoir sur leur bulletin de salaire ?

Les ministres Edouard Philippe et Gérald Darmanin ont annoncé ce mercredi 15 avril que des primes de 500 à 1.500 euros seront versées à certains salariés qui ont travaillé durant le confinement. Quels métiers ? Quelles conditions ? On vous explique ce que l'on sait.

Les soignants en première ligne du coronavirus vont toucher une prime.
Les soignants en première ligne du coronavirus vont toucher une prime. © Alexandre MARCHI - maxPPP

Pour les soignants une prime de 500 à 1.500 euros


Quand sera versée cette prime ?
Le gouvernement doit la verser en mai. Il s'agira sur le bulletin de salaire d'une prime exceptionnelle de 1.500 euros

Qui touchera la prime de 1.500 euros ?
Elle sera destinée aux personnels soignants des services de santé dans les départements les plus touchés par l'épidémie.
Mais aussi aux services ayant accueilli des patients Covid-19 dans les départements les moins touchés, a annoncé le Premier ministre Edouard Philippe.

Qui touchera la prime de 500 euros ?
Les autres personnels de santé recevront une prime de 500 euros.

Les soignants devront-ils déclarer ces primes aux impôts ?
Ces primes seront "nettes de tout", c'est-à-dire exemptes de charges et d'impôts.

Les heures supplémentaires seront majorées
Tous les soignants recevront une majoration de 50% de leurs heures supplémentaires, ce qui représente en moyenne plus de 600 euros par agent, également sans impôts ni charges, a expliqué le ministre de la Santé Olivier Véran.

Et les personnels des Ehpad ?
Une prime est à venir pour le personnel du secteur médico-social, notamment celui des Ephad, qui ont dû se réorganiser, a ajouté le ministre. "Nous devons en la matière, échanger avec les collectivités locales, en particulier avec les départements qui en sont souvent les financeurs, pour déterminer les conditions de financement de cette prime", a précisé le Premier ministre Edouard Philippe.

Combien cela va-t-il coûter à l'Etat ?
Olivier Véran a annoncé que ces mesures auront  un coût total pour l'Etat de 1,3 milliard d'euros.
S'y ajoutera une prime à venir pour le personnel du secteur médico-social, notamment celui des Ephad, qui ont dû se réorganiser, a ajouté le ministre.

.
      

Pour certains fonctionnaires, une prime pouvant aller jusqu'à 1.000 euros de prime

Les fonctionnaires qui pour certains ont continué à assurer leur mission de service public malgré le confinement, recevront une prime jusqu'à 1.000 euros, a annoncé le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin.
Pour le reste de la fonction publique, le ministre de la Santé Olivier Véran doit dévoiler les détails des primes qui seront accordées aux personnels de santé.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société coronavirus : conseils pratiques
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter