Beaune : le centre de dialyse flambant neuf ne peut pas ouvrir faute de personnel suffisant

Publié le
Écrit par Matti Faye
Un poste de dialyse.
Un poste de dialyse. © Clinique Bénigne Joly

Il devait initialement ouvrir en septembre. Le centre de dialyse de Beaune (Côte-d'Or) garde portes closes pour l'instant, faute de personnel suffisant.

Tout est prêt, ou presque, pour accueillir les patients dans le centre de dialyse de Beaune, en Côte-d'Or. Mais il manque un élément essentiel : des infirmières. 

La structure aurait pu ouvrir en septembre. Mais les quatre postes d'infirmières spécialisées, nécessaires à son fonctionnement, n'ont pas encore pu être pourvus. "Cela fait un moment que l'on a lancé les recrutements", indique Paola Burdin, la directrice de la clinique Bénigne-Joly de Talant, près de Dijon, qui gère la structure beaunoise. 

"Notre problématique de recrutement, on la connaît sur toutes les équipes soignantes dans tous les services. Mais c'est plus critique sur la dialyse parce qu'on a des temps de formation nécessaires, qui sont de l'ordre de cinq semaines minimum", ajoute-t-elle.

"Il y a également nécessité, surtout pour une antenne qui va être située loin de de la clinique, que les infirmières aient le temps de bien connaître le fonctionnement, qu'elles ne se retrouvent pas seules ça du jour au lendemain sur le site."

Une capacité d'accueil de 48 patients

Installé tout près de l'hôpital de Beaune, au rez-de-chaussée d'un immeuble 43 avenue de l'Aigue qui vient juste de sortir de terre, le centre compte huit postes de dialyse. 48 patients peuvent y être accueillis au total chaque semaine.

Son ouverture permettra aux patients domiciliés dans la région beaunoise d'éviter des déplacements plusieurs fois par semaine à Dijon ou Chalon-sur-Saône, où ils sont accueillis pour l'instant.

Les infirmières spécialisées bénéficient d'"une grille un peu supérieure à celle de l'infirmière classique. Et elles bénéficient d'une prime métier", précise Paola Burdin. Il s'agit uniquement de postes en journée.

Des premiers contacts ont pu être établis pour deux des quatre postes. Les candidats sont invités à se rapprocher de la clinique de Talant pour postuler.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.