• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Vente des Hospices de Beaune 2018 : la pièce de charité adjugée 230 000 euros

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Les enchères sont montées jusqu'à 230 000 euros ce dimanche 18 novembre 2018 pour la pièce de charité lors de la vente des vins des Hospices de Beaune. En 2015, année record, les enchérisseurs étaient montés jusqu'à 480 000 euros.

Par M. F.

Deux pièces de charité, vendues au sein du même lot, ont été adjugées 230 000 euros lors de la 158e vente des vins des Hospices de Beaune ce dimanche 18 novembre 2018. Loin du record de 2015 de 480 000 euros.

Cette année, quatre personnalités avaient pour mission de faire monter les enchères lors de la célèbre vente de charité : les comédiennes Nathalie Baye, Emmanuelle Béart, l'acteur Pascal Elbé et l'écrivain Erik Orsenna. ​​​​​​

Revivez les enchères sur la pièce de charité
Vente des Hospices de Beaune : l'intégralité des enchères sur la pièce de charité

Depuis 1945, les Hospices de Beaune soutiennent chaque année une ou plusieurs œuvres caritatives en leur versant les profits de la vente d’un tonneau appelé "la pièce du président". En 2017, deux "pièces du président" étaient en vente. Elles avaient rapporté 420 000 euros. Le record pour la pièce de charité remonte à 2015, où elle avait été adjugée 480 000 euros.

Trois structures étaient représentées par les parrains cette année. L’actrice Nathalie Baye et Erik Orsenna, membre de l’Académie française, représentaient l’Institut Pasteur.

L'acteur Pascal Elbé soutenait l’association Asmae, qui vient en aide aux enfants les plus vulnérables en favorisant leur autonomie. L’Association Sœur Emmanuelle (Asmae) est une ONG qui est présente dans 8 pays (Burkina Faso, Égypte, Inde, Liban, Madagascar, Mali, Philippines et France).

L'actrice Emmanuelle Béart représentait l’association BAB qui aide depuis 2007 l'hôpital Trousseau de Paris à accueillir les enfants atteints du cancer et leurs proches dans un espace de vie plus confortable et chaleureux.

C'est un acheteur brésilien, Alaor Lino, ainsi que le négociant bourguignon Albéric Bichot et l'un de ses clients, le Canadien Daniel Tangay, qui ont remporté conjointement le lot, le premier apportant 200 000 euros et les autres 30 000 euros. 28,4% de frais (dont la TVA) s'ajoutent au prix adjugé.

"C'est un plaisir de contribuer à des associations qui le méritent, mais pour nous qui offrons cet argent, nous allons recevoir un très bon vin. C'est un business honnête", s'est félicité Alaor Lino.
 

Prestigieuse appellation

Une seule pièce des présidents devait initialement être vendue, issue de la prestigieuse appellation Corton Grand cru Clos du Roi. Mais les organisateurs avaient finalement ajouté une deuxième pièce de charité pour la deuxième année consécutive : un Meursault Premier cru Les Genevrières.

Le Clos du Roi est un des "climats" des Grands Crus de la colline de Corton. Ce vin, présent à la cour depuis le 16e siècle, était une des propriétés royales, d’où son nom actuel.

Les Hospices de Beaune possèdent environ 0,85 hectare du Climat Corton Clos du Roi, avec des parcelles âgées de 20 à 45 ans environ. Elles constituent la cuvée Baronne Du Baÿ. Les parcelles de ce Corton Clos du Roi ont été récoltées début septembre par un temps superbe.

"Les grappes ont une charpente plutôt moyenne à petite et les baies sont aérées. Elles sont gorgées de sucre, sans être sur-mûries et leur peau renferme des tanins prometteurs à la dégustation. La macération aura duré presque 3 semaines. Cela aura été le temps nécessaire pour extraire des arômes fruités et épicés ainsi que des tanins déjà ronds (car très mûrs) et puissants à la fois. Ce millésime 2018 semble révéler un socle de vins de Pinot Noir puissants et riches", précisent les Hospices de Beaune.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Gilets jaunes : quelle mobilisation samedi en Côte-d'Or ?

Les + Lus