Ventes des Vins des Hospices de Beaune : ces parrains et marraines ont fait monter les enchères au plus haut

Charles Aznavour, Adriana Karembeu, Teddy Riner... chaque année les Hospices de Beaune font appel à des ambassadeurs d'exception. Ce 13 décembre, c'est Marc Lavoine qui sera le parrain de la vente des vins 2020. Le chanteur fera-il grimper les prix aussi haut que ces prédécesseurs ? 

La somme récoltée pour la Pièce des Présidents 2020 sera reversée à Fédération Hospitalière de France.
La somme récoltée pour la Pièce des Présidents 2020 sera reversée à Fédération Hospitalière de France. © Hospices de Beaune

La 160e édition de la vente des vins des Hospices de Beaune sera dors et déjà exceptionnelle. A distance et après une première annulation, elle a finalement été reprogrammée ce dimanche 13 décembre. C'est Marc Lavoine qui sera le parrain de cette vente de charité.  


Contrairement aux années passées, le chanteur ne pourra pas être présent aux Hospices de Beaune (Côte-d'Or) au regard de la crise sanitaire. Il suivra donc l'événement par visio-conférence. Et malgré le caractère inhabituel de cette édition, Marc Lavoine entend bien faire flamber le prix de la pièce de Charité : un Clos de la Roche Grand Cru, dont la somme récoltée sera reversée à la Fédération Hospitalière de France.
 


Les parrains, stars très courues, ont pour habitude de faire grimper les enchères. L'année dernière, le basketteur Tony Parker, la journaliste Ophélie Meunier et l'acteur François-Xavier Demaison ont poussé la vente à 260 000 euros. Reste à savoir si Marc Lavoine pourra surpasser les ventes de ses prédécesseurs. Sur les quinze dernière années, le record remonte à 2015.

 

 

 

 

Claire Chazal et Christophe Lambert en haut du podium


Un Corton Grand-Cru Renardes arraché à 480 000 euros. La journaliste Claire Chazal et l'acteur et producteur Christophe Lambert peuvent se targuer de cette vente record en 2015. Les bénéfices avaient alors été partagés entre l'Institut Curie et la Fondation pour la recherche sur les AVC.

Sur la deuxième marche, la vente de 2017 parrainée par l'animateur Marc-Olivier Fogiel, le chanteur Charles Aznavour, l'actrice Julie Depardieu et la créatrice Agnès B. Ils réunissent 410 000 euros pour leurs associations (la Fondation Tara Expéditions, la Fondation pour la recherche sur Alzheimer et la Fédération pour la recherche sur le cerveau)... avec toutefois la vente de deux pièces, deux Corton Grand-Cru Clos du Roi.

Ils dépassent ainsi l'acteur Fabrice Luchini, parrain de la 150e édition. En 2010, un tonneau de 500 litres (plus important que les traditionnelles pièces, c'est-à-dire les tonneaux de 228 litres) Beaune Premier Cru-Nicolas Rollin s'était arraché pour 400 000 euros. La somme était revenue aux Climats du vignoble de Bourgogne (pour la Croix-Rouge) et à l'association pour la Vie et l'Espoir contre le Cancer.

 


Chaque année, l'événement permet aussi de financer des hospices civils de Beaune, à travers la vente aux enchères de centaines de pièces. Mais ce ne sont pas ces trois années, record pour la pièce des présidents, qui ont été les plus fructueuses aux hospices.

L'édition 2018 avec 843 tonneaux vendus a rapporté 13 millions d'euros, un record. 2019 était également remarquable avec la somme de 12 millions d'euros pour 596 pièces.

Cette année, 630 tonneaux seront présentés. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vente des vins des hospices de beaune culture gastronomie vins