Cet article date de plus de 5 ans

Viticulture : quels sont les enjeux qui attendent les vins de Bourgogne ?

L’assemblée générale du BIVB (bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne) s'est tenue lundi 21 décembre 2015 au palais des congrès de Beaune. La profession s’est interrogée sur le thème suivant "Quels enjeux pour demain ?".
L’assemblée générale du BIVB (bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne) se tient au palais des congrès de Beaune lundi 21 décembre 2015.
L’assemblée générale du BIVB (bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne) se tient au palais des congrès de Beaune lundi 21 décembre 2015. © Tiphaine Pfeiffer

Un nouveau président pour le BIVB

C’est le négociant Louis-Fabrice Latour qui reprend le flambeau de président du BIVB en vertu d’un accord d’alternance passé entre négociant et viticulteur. En 2015, cette fonction était assurée par Claude Chevalier.
Lors de la passation de pouvoirs, les producteurs ont demandé au nouveau président d'instaurer davantage de transparence en ce qui concerne le négoce.

"Il y a à la fois peut-être de la part du négoce un manque de transparence sur certains chiffres de stock et de la part des viticulteurs d’acceptation de la co-gestion et de la régulation économique, mais tout cela va se faire gentiment dans les années qui viennent. C’est un débat bourguignon, mais c’est aussi un débat national", assure Louis-Fabrice Latour.



Les vins de Bourgogne sont-ils trop chers ?

La Bourgogne est confrontée depuis quelques années à un manque de vin, dû à de faibles récoltes. Cela contribue à renchérir les prix des vins de Bourgogne. Un phénomène qui est jugé inquiétant par nombre de spécialistes qui craignent que l'on perde des acheteurs découragés par des prix trop élevés.

"On a trop souvent une image de vins chers en Bourgogne parce qu’on fait référence à nos grands crus, mais nos grands crus représentent 1 à 2% du vignoble. L’essentiel ce sont les appellations village et les appellations régionales qui sont tout à fait abordables pour l’ensemble des consommateurs", a précisé Frédéric Gueguen, secrétaire général du BIVB.



Une bouteille de bourgogne sur deux est vendue à l'étranger

En 2014, les États-Unis sont devenus les premiers acheteurs de vins de Bourgogne au détriment du Royaume-Uni. 
En 2015, 65 millions de bouteilles ont été vendues à l’étranger. Mais, alors que les volumes mis en vente étaient en légère baisse (3%), les ventes ont rapporté davantage d'argent (+37% en valeur).  

Un plan stratégique Bourgogne 2020

Le BIVB a présenté son plan stratégique baptisé "Bourgogne 2020". Un plan d'action en cinq axes qui a pour but de faire travailler ensemble toute l'interprofession. La stratégie est de :

durée de la vidéo: 01 min 39
Viticulture : quels sont les enjeux qui attendent les vins de Bourgogne ?
Reportage : Sylvain Bouillot et Tiphaine Pfeiffer / Montage : Gabrielle Guillot / Intervenants :

Plusieurs personnalités du monde du vin participaient à cette assemblée générale, dont Séverin Barioz (directeur de la CAVB ou Confédération des Appellations et des Vignerons de Bourgogne), Jean-Michel Aubinel (président de la CAVB), Pierre-Henry Gagey (président de la Maison Louis Jadot), Alberic Bichot (dirigeant de la maison Albert Bichot, etc.

Dans l’assistance, on trouvait aussi François Patriat (président sortant du conseil régional de Bourgogne, Florence Vilmus (sous-préfète de Beaune), Didier Martin (président de Bourgogne Tourisme), etc.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vins gastronomie sorties et loisirs