Bourgogne : ça bourgeonne dans les vignes !

Avec les températures très clémentes du mois de mars, la vigne a pris de l’avance. Les bourgeons commencent à sortir un peu partout. Ce qui augure plusieurs semaines de stress pour les viticulteurs qui craignent les gelées de printemps!

La taille est à peine achevée que voici les 1ers bourgeons, avec 2 à 3 semaines d’avance sur une année « normale ». Avec les températures qui ont dépassé les 20° ces derniers jours du mois de mars, la vigne a redémarré très vite. Souvent l’arrivée de la pluie et le retour aux normales de saison ralentit cette croissance. Mais Météo France annonce une période très ensoleillée dans les jours qui viennent, avec un petit rafraichissement dans la semaine avant une remontée des températures pour le weekend.

La crainte des gelées et de la grêle

Ces belles journées chaudes et ensoleillées sont en général un bon signe, celui de raisins qui auront le temps de mûrir et d’être à parfaite maturité lors des vendanges. Sauf que le printemps, c’est aussi l’époque des gelées et des averses de grêle. L’an dernier, elles avaient fait d’importants dégâts dans la région. La récolte s’en était trouvée très affaiblie dans certaines parties du vignoble. Les vignerons sont donc sur le qui-vive. Il peut geler jusqu’aux fameux « saints de glace », saint Mamert, saint Pancrace et saint Servais les 11, 12 et 13 mai.

Le manque d'eau commence à se faire sentir

Par ailleurs, un autre paramètre cause du souci aux vignerons : le manque d’eau. Il a peu plu cet hiver. A part le mois de novembre qui a été particulièrement pluvieux, le reste de l’hiver a été sec. C’est la Côte-d’Or qui ressent le plus ce déficit en eau. Si les vieilles vignes sont souvent aptes à résister aux épisodes de sécheresse, c’est beaucoup plus difficile pour les jeunes plants qui n’ont pas encore un système racinaire très profond. Pour le moment toutefois, rien n’est alarmant, les mois de mai et juin sont traditionnellement pluvieux dans la région.

durée de la vidéo: 01 min 20
Bourgogne : la vigne est en avance ©France 3 Bourgogne



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture agriculture économie vins gastronomie sorties et loisirs