Cambriolage, arnaques… Les gendarmeries de Côte-d'Or et de Saône-et-Loire alertent sur la recrudescence de ces actes

Face à l'augmentation des cambriolages et arnaques, deux gendarmeries de Bourgogne tirent la sonnette d'alarme et donnent leurs conseils pour que les riverains ne deviennent pas victimes de ces actes.

Malgré des chiffres optimistes du ministère de l'Intérieur dans une note publiée ce 26 avril 2024, avec une résolution des crimes et des délits en chute depuis 2017, les cambrioleurs et les arnaqueurs ne démordent pas en Bourgogne.

La gendarmerie Côte-d'Or alerte les habitants d'une recrudescence des cambriolages depuis quelques jours, notamment à Beaune et dans le Val de Saône. Même son de cloche en Saône-et-Loire avec, en prime, des escrocs peu scrupuleux proposant la pose de bitume peu coûteuse, du moins presque. Les forces de l'ordre des deux départements appellent à la plus grande vigilance.

En Saône-et-Loire, des arnaques au bitume et des agriculteurs victimes de vol de GPS

Les agriculteurs de la Saône-et-Loire sont victimes de vols de GPS et de GNR (Gazole Non Routier). La gendarmerie relève une recrudescence de ces actes et conseille aux concernés de prendre leurs dispositions pour limiter les risques.

Pour les aider à éviter le drame, les forces de l'ordre proposent aux agriculteurs des référents et des correspondants de sûreté. Leurs missions s'inscrivent dans le cadre de la prévention contre la délinquance. " Leur intervention est gratuite, sans contrepartie ni obligation, et ne présente aucun caractère contractuel", mentionne-t-elle sur leur page Facebook.

La gendarmerie du territoire alerte aussi sur l'arnaque au bitume. Des individus se présentent comme des ouvriers et abordent des particuliers ou des entreprises en leur proposant des travaux de réfection de leur allée, leur terrasse ou encore de leur parking à un prix très attractif. Ils justifient ce tarif bas en prétextant avoir du bitume restant d'un autre chantier.

► À LIRE AUSSI - "Attention à la délation" : un village de Saône-et-Loire teste une application anti-cambriolages... qui ne convainc pas la police

"Méfiance ! Après la pose d'un bitume de mauvaise qualité, les escrocs réclament une somme bien plus élevée que le prix convenu initialement, sous la menace ou en profitant de la vulnérabilité de la victime", détaille Amandine Dechy, responsable communication. La gendarmerie explique qu'il ne faut jamais céder à la pression. Il faut aussi "refuser systématiquement les devis verbaux et exiger un devis écrit détaillé, comportant le prix, la nature des travaux et les garanties offertes".

Une augmentation des cambriolages en Côte-d'Or

Depuis quelques jours, la gendarmerie de la Côte-d'Or relève une augmentation des cambriolages. Pour ce faire, elle donne quelques conseils et demande l'implication maximale des habitants des quartiers concernés. La gendarmerie conseille pour éviter le pire de :

  • Éviter de montrer des signes d'absence avec des volets fermés ou bien avec du courrier qui déborde grâce à l'aide du voisinage ou de proches ; 
  • Équiper sa maison d'un système de vidéo surveillance ; 
  • Ne surtout pas oublier de fermer les portes et les fenêtre, même pour une petite course ; 
  • Ne pas cacher ses clés sous le paillasson ou sous un caillou
  • Et enfin, de prévenir une personne de confiance en cas d'une longue absence.

La gendarmerie détaille aussi que si un doute persiste, il ne faut pas hésiter une seule seconde à composer le 17 et de relever le maximum d'informations comme une plaque d'immatriculation. "Vous ne nous dérangerez jamais trop", souligne-t-elle sur ses réseaux sociaux.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité