Côte-d’Or : des exploitants forestiers manifestent contre le label "Transformation UE"

Une cinquantaine d'exploitants forestiers ont bloqué une vente publique de bois organisée par l'Onf à Beaune, mardi 15 septembre 2015. Ils protestent contre un nouveau label qui réglemente les exportations de bois de chêne hors de l'Europe.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Désormais, les  acheteurs qui souhaitent participer aux ventes publiques de chêne organisées par l’ONF doivent adhérer au label "Transformation UE".
Ils doivent s’engager à respecter un cahier des charges. Celui-ci prévoit notamment que les bois de chêne doivent subir une première transformation sur le territoire de l’Union européenne avant d’être exportés.

Cette mesure a pour but de préserver les emplois en France et dans les autres pays européens. En effet, un certain nombre d’entre eux exportent leur bois brut notamment en Asie. Ils importent ensuite une partie de ce bois qui a été transformé en meubles et en parquets, ce qui a généré une valeur ajoutée bien plus importante.

Le cahier des charges du label "Transformation UE" stipule que les acheteurs de chêne doivent assurer, par tous les moyens nécessaires et sous leur entière responsabilité, la traçabilité du bois jusqu’à sa première transformation industrielle. Les entreprises accréditées doivent être en capacité d’apporter la preuve de l’exécution de la première transformation industrielle sur le territoire de l’UE.

Les exploitants forestiers en colère ont fait annuler la vente publique de l'ONF qui se tenait à Beaune. Ils demandent que les conditions qui encadrent la vente du bois de chêne soient revues. Faute de quoi, ils menacent de bloquer les futures ventes.

Reportage : Théo Souman, et Christophe Gaillard / Technicien vidéo : Cédric Torelli / Montage : Pascal Rondi / Intervenants :

  • Benoît Cuillier, responsable du département commercial bois à l'ONF
  • Henri Mutelet, dirigeant de la scierie Mutelet
  • Jean-François Renaut, Société forestière de l'Orient