Côte-d’Or : deux radars "double-sens" ont été installés à Marsannay-le-Bois et Ouges

Publié le Mis à jour le
Écrit par B.L.

Le département de Côte-d’Or compte 22 radars. Deux radars classiques installés dans les communes de Marsannay-le-Bois et et Ouges ont été remplacés par des radars "double-sens".


Le parc des radars français est en cours de modernisation pour "mieux lutter contre les vitesses excessives ou inadaptées". Cela se traduit notamment par l’installation de la fonctionnalité "double-sens", qui permet de contrôler la vitesse des véhicules circulant sur deux voies opposées.
 

Quand la fonction "double sens" a-t-elle été mise en service ?

Autrement dit, les radars d’Ouges et de Marsannay-le-Bois devraient se montrer encore plus efficaces. Ces deux appareils relèvent déjà de nombreuses infractions :
  • Ouges : 209 flashs/messages d’infraction en 2014 et 286 en 2015
  • Marsannay-le-Bois : 730 flashs/messages d’infraction en 2014 et 836 en 2015
La mise en service de la fonction "double sens" a eu lieu :
  • lundi 18 avril 2016 à Marsannay-le-Bois
  • mardi 26 avril 2016 à Ouges.

25 morts sur les routes de Côte-d’Or en 2015

Cette évolution technique "améliore sensiblement la capacité d’un radar fixe à lutter contre l’insécurité routière", notamment sur le réseau secondaire particulièrement accidentogène, indique la préfecture de Côte-d’Or.

Mais, l’installation de radars double-sens n’est possible que dans certaines configurations.
Cela suppose, en effet, une limitation de vitesse identique dans les deux sens de circulation, ainsi qu’une route sans glissière à double sens.

Consultez la liste des radars "double sens" département par département

En 2015, 25 personnes ont perdu la vie sur les routes de Côte-d’Or et plus de 192 000 infractions à la vitesse ont été relevées par les 22 radars implantés dans le département.

"A noter que les équipements de Fenay, Tailly et Vic-sous-Thil sont destinés à être modernisés en double sens également", prévient la préfecture de Côte-d’Or.