Covid-19 : toute la région Bourgogne-Franche-Comté repasse au-delà des 500 cas pour 100 000 habitants

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lisa Guyenne

Tous les départements de la région font face à une hausse continue des cas de covid depuis plusieurs semaines. En Côte-d'Or, le taux d'incidence atteint 730 cas pour 100 000 habitants, et presque autant dans le Doubs.

La septième vague se confirme. Dans son dernier bilan publié ce vendredi 1er juillet, l'Agence régionale de santé indique à nouveau que le taux d'incidence du coronavirus est en hausse dans tous les départements de Bourgogne-Franche-Comté.

Au niveau de toute la grande région BFC, ce taux d'incidence atteint désormais 619 cas pour 100 000 habitants, soit le double du taux de la mi-juin (310 cas pour 100 000 habitants). Début juin, ce taux était de 148 cas pour 100 000 habitants.

Cette hausse reste à nuancer : en avril dernier, les chiffres étaient bien plus élevés avec près de 1 500 cas pour 100 000 habitants en moyenne dans la région.

► PUBLIÉ LE 16 AVRIL - Covid : en Côte-d'Or, l'incidence atteint 1650 cas pour 100 000 habitants, c'est 33 fois plus que le seuil d'alerte

Davantage de malades hospitalisés

En parallèle des contaminations qui augmentent, les hospitalisations repartent à nouveau. Elles sont en hausse dans chaque département, sauf dans le Doubs et le Jura. En Saône-et-Loire, 81 malades sont actuellement hospitalisés pour covid. Ils sont 60 en Côte-d'Or, et 304 au total dans toute la Bourgogne-Franche-Comté.

Les malades graves, pris en charge dans les services de réanimation, en revanche, se font bien plus rares qu'au début de la pandémie. Ils sont 11 au total en BFC : quatre en Côte-d'Or et dans l'Yonne et trois dans le Doubs.

L'hôpital en tension cet été

Ce regain de contaminations et d'hospitalisations, bien que relativement modéré pour l'instant, sera surveillé avec attention par les autorités car les hôpitaux s'apprêtent à vivre un été difficile. À Sens et à Auxerre, les centres hospitaliers ont relancé leurs cellule de crise. 

► 7e vague de Covid-19 : quels sont les hôpitaux qui restreignent à nouveau les visites en Bourgogne ?

Rappelons que le masque chirurgical est toujours obligatoire à l'hôpital. Il est également, depuis quelques jours, de plus en plus conseillé dans les lieux de promiscuité : c'est ce que recommande notamment la préfecture de la Nièvre, mais aussi la SNCF, le réseau de transports Flixbus... Ainsi que la direction de France 3 Bourgogne à ses salariés.