• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Affaire Grégory : Jacqueline Jacob est autorisée à rentrer chez elle

Le domicile de Marcel et Jacqueline Jacob, à Aumontzey, dans les Vosges, le 14 juin 2017 / © PATRICK HERTZOG / AFP
Le domicile de Marcel et Jacqueline Jacob, à Aumontzey, dans les Vosges, le 14 juin 2017 / © PATRICK HERTZOG / AFP

La chambre de l'instruction de Dijon a autorisé Jacqueline Jacob à rentrer chez elle, dans les Vosges. Mais, elle n'a toujours pas le droit d'entrer en contact avec son mari Marcel Jacob.

Par Valentin Chatelier avec AFP

Jacqueline Jacob est autorisée à rentrer chez elle à Aumontzey, dans les Vosges, ont annoncé ses avocats lundi 20 novembre 2017. La décision a été rendue par la chambre de l'instruction de Dijon.

Ces derniers ont demandé le même jour l'assouplissement de son contrôle judiciaire. Il l'empêchait de résider à son domicile depuis maintenant 5 mois. "C'est le signe que la chambre de l'instruction prend en considération les éléments martelés par la défense", a commenté l'un des avocats de Jacqueline Jacob, Me Frédéric Berna.

Son contrôle judiciaire lui interdit toujours d'entrer en contact avec son époux, Marcel Jacob, également mis en examen. Il doit être interrogé le 4 décembre par la juge.


Les faits C. Tarrisse et D. Iberrabène avec :
  • Me Frédéric Berna, avocat de Jacqueline Jacob
  • Me Alexandre Bouthier, avocat de Jacqueline Jacob
Jacqueline Jacob peut rentrer chez elle

3 jours après son audition


La décision de la chambre de l'instruction de Dijon intervient 3 jours après l'audition de Jacqueline Jacob par la juge d'instruction à Dijon, vendredi 17 novembre. Une audition de 3 heures qui a porté essentiellement sur l'emploi du temps de la septuagénaire le jour de l'enlèvement de Grégory.

Jacqueline Jacob est mise en examen dans le cadre de l'affaire Grégory. Elle est soupçonnée d'être le corbeau et d'être impliquée dans l'élèvement et la mort du jeune Grégory Villemin, tué en 1984.

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus