Cet article date de plus de 6 ans

Bourgogne : cérémonies d'hommage aux victimes de crimes antisémites et aux justes

Les 16 et 17 juillet 1942, la police française a procédé, sur ordre des Allemands, à la plus grande arrestation de juifs, partout en France. Des cérémonies du souvenir ont eu lieu ce 19 juillet à Dijon et Chalon.
Dans le cadre de la journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux Justes de France,  une cérémonie a eu lieu dimanche 19 juillet 2015 au matin, dans la cour de la gare de Dijon.

Discours des personnalités et dépôt de gerbe ont rythmé ce moment de souvenir et de commémoration des 16 et 17 juillet 1942. Pendant ces deux jours, 13 152 juifs, hommes, femmes et enfants ont été raflés par la police française sur ordre des Allemands. Plus de 1 000 hommes, 2 900 femmes et 4 000 enfants ont été enfermés au Vél d'hiv.

Dans les jours qui ont précédé cette arrestation massive de juifs, d'autres rafles étaient orchestrées par la police française, notamment en Côte-d'Or.

Reportage : M.Picoche, D.Waxin. Avec : Sylvain Blandin, association "Mémoires vives" et Israël Cemachovic, président de l'association cultuelle Israélite.
durée de la vidéo: 01 min 47
Hommage à Dijon

Une autre cérémonie s'est tenue au monument de la résistance et de la déportation à Chalon-sur-Saône, en présence des autorités militaires, politiques et civiles.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire sorties et loisirs hommage société